Mali : Que faire pour réduire le taux de mendicité ?

La Cité des Enfants de Bamako a servi de cadre, le vendredi 19 novembre 2021, à la tenue d’une soirée d’échange entre le Parlement national des enfants du Mali et les enfants talibés et déplacés. Cette rencontre organisée par le Parlement national des enfants du Mali, en collaboration avec Save The Children, a pour but de trouver une solution à la mendicité au Mali, aux différents problèmes auxquels les enfants talibés et déplacés sont confrontés.

Au cours de cette rencontre, le président du parlement national des enfants du Mali, Nouhoum Chérif Haïdara, a fait savoir que cette soirée d’échange est initiée en vue de discuter de la situation des enfants talibés et déplacés. C’est aussi, dit-il, pour leur donner l’occasion de jouer et d’oublier un peu les soucis de tous les jours. Selon lui, le parlement des enfants du Mali a un nouveau volet consacré uniquement aux enfants talibés, comment arriver à réduire le taux de mendicité ? Il a fait savoir que les enfants talibés sont confrontés à d’énormes problèmes comme les accidents de la circulation, les enlèvements, les bavures policières, la faim, les maladies. « Ils peuvent être facilement endoctrinés pour être utilisés à des fins néfastes. Ces problèmes galopants des enfants talibés nous ont alertés et amenés à organiser cette activité », a déclaré Nouhoum Chérif Haïdara. Il a signalé que des mesures concrètes seront appliquées, en partenariat avec des centres coraniques, les enfants mendiants eux-mêmes, les pouvoirs publics-privés pour trouver une solution immédiate à cette situation de mendicité qui gangrène la société malienne. «J’invite tout le monde à la réflexion, aux autorités de prendre des mesures plus concrètes pour stopper la mendicité, aux partenaires internationaux d’agir encore plus dans les actions de sensibilisation de lobbying et de plaidoyer pour que ce fléau cesse », a conclu le président du parlement national des enfants du Mali, Nouhoum Chérif Haïdara.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire