MALI: REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DAOUDA YATTARA

L’affaire Daouda Yattara est loin d’être bouclée. Une nouvelle plainte est en cours de gestation contre le féticheur accusé de trafic d’organes humains. Ces derniers jours à la suite d’un point de presse des proches de Daouda Yattara alias «Chitanè» sur les circonstances de son interpellation, certaines informations relayées sur les réseaux sociaux sont allées jusqu’à faire état du relèvement de ses fonctions pour faute grave du Commissaire de Police Mamadou Youba Diarra. Ce qui sera vite démenti par la hiérarchie policière et le commissaire en personne.

Après vérification auprès des sources policières du 1er arrondissement de Kati, il revient que le Commissaire Mamadou Youba Diarra n’a pas été relevé de son poste où il assumait l’intérim du commissaire divisionnaire Moussa Cissé affecté à un autre service contrairement aux rumeurs.

« C’est à la suite de la dernière affectation du corps des Commissaires de la Police Nationale que l’intérim du Commissaire Mamadou Y Diarra a pris légitimement fin et le nouveau Commissaire principal Sory Ibrahima Sangaré a été affecté comme Commissaire Principal du 1er arrondissement de Kati, suivant Arrêté N°1598/MSPC-SG du 15 Avril 2021. Il remplace ainsi le Commissaire Divisionnaire Moissa Cissé appelé à d’autres fonctions. Et le Commissaire Mamadou Y Diarra reste toujours adjoint avec une belle perspective puisqu’ayant relevé tous les défis à l’absence du principal », apprend-t-on de sources policières.

Toujours selon les policiers, son cas s’aggrave avec une autre plainte en instance pour vol d’arme (pistolet automatique) de marque Norinco, dotation officielle de la police malienne retrouvée chez lui lors de la perquisition. L’arme en question a été dérobée chez un policier du 4ème arrondissement de Bamako présentement en service à Ségou. Ce dernier a décidé de porter plainte contre lui.

T. CAMARA

L’Essor

One Reply to “MALI: REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DAOUDA YATTARA”

Laisser un commentaire