Mali : une nouvelle grève de cinq jours à partir de lundi (centrale syndicale)

Bamako, 21 mai (AMAP) L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) annonce une nouvelle grève, à partir de lundi prochain, pour cinq autres jours, au terme de la première phase de débrayage de cinq jours observée par la plus grande centrale syndicale et ses partenaires et qui prend fin ce vendredi à minuit

Dans un communiqué publie, vendredi, sur les réseaux sociaux, le Bureau exécutif de l’UNTM et ses partenaires syndicaux ont regretté l’absence de propositions de sortie de crise de la part du gouvernement et du Patronat du Mali.

Selon le communiqué, ces derniers “n’ont manifesté aucun intérêt pour la mise en œuvre des mesures de poursuite et de renforcement du dialogue social proposées par la délégation syndicale de négociation”.

Par conséquent, l’UNTM a décidé d’exécuter la deuxième phase de sa grève qui débute du lundi prochain au vendredi 28 mai 2021.

Le secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé, a indiqué que le bilan global de suivi de la première phase de la grève “est de 98 % dans les Régions et de 96 % dans le District de Bamako”.

Les leaders de la centrale syndicale ont salué la « mobilisation grandiose” des militants.

MD/MD (AMAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *