Marébougou et Soye dans le cercle de Djénné : l’armée effectue des frappes aériennes

L’information a été donnée hier, dans la matinée par l’armée malienne. Elle a effectué une frappe aérienne dans la localité de Marébougou, dans le cercle de Djenné.

« Suite à la présence et à la pression exercée par les GAT autour des localités de Marebougou et Soye, les FAMa ont conduit, hier 15 novembre 2021, plusieurs frappes aériennes sur plusieurs points de coordonnées autour de ces localités. L’objectif de ces frappes était de desserrer l’étau autour des dites localités et permettre la libre circulation des personnes et des biens ». C’est cette brute information qui a été publiée sur la page Facebook des Forces armées maliennes. Le bilan de cette opération, il n’était pas connu au moment où nous mettions cette information sous presse.

Il faut quand même rappeler qu’une intervention militaire aérienne était sollicitée par les populations de la localité depuis des semaines. Le village de Marébougou est sous embargo terroriste depuis bientôt deux mois. Les villageois manquent de tout, selon un leader d’association basé à Djenné mais qui se bat pour la libération de Marébougou. Les tentatives de libération de la localité par les chasseurs traditionnels ont été vaines. Elles ont causé des affrontements mortels.

Ces derniers temps, les populations des villages environnants ont rassemblé des vivres et des médicaments en termes de solidarité aux populations de Marébougou. Mais ces vivres n’ont pas pu être acheminés à destination à cause de la présence des djihadistes à l’entrée du village. Après les frappes aériennes le lundi, l’armée donné ces vivres aux populations de Marébougou. « L’armée a fait des frappes hier lundi. Ce n’est pas tout, elle a également acheminé les vivres que nous avons collecté dans le village de Marébougou. Cela soulagera la population. Nous saluons ces efforts et nous demandons aux gouvernants de continuer sur cette voie », nous a confié Maman Sampana.

B. Guindo

le Pays

Laisser un commentaire