Maxi Tour School 22eme édition : Ismaïl Ballo dit Ballody, l’oublié du mérite de l’Etat ?

Maxi-Tour School, une émission culturelle et éducative de plus de 20 ans a lancé sa 22ème édition. Plusieurs fleurs aujourd’hui en art et en culture, ont pris leur germe lors de ces éditions Maxi-Tour School. Une émission de concours de chant, poésie, danse, chorégraphie, mots et lettres, culture générale et entreprenariat. Jamais, Balody n’a reçu de distinction venant de l’Etat, selon plusieurs proches. Un oublié du mérité de l’Etat ?

Le Maxi Tour School est une émission juvénile et interscolaire qui fait concourir plusieurs lycées et universités en chant, poésie, culture générale, l’esthétique, entreprenariat etc. Une émission à dimension nationale qui fait le tour de la plupart des régions du Mali pendant toute l’année pour finir par une grande finale à Bamako. Aussi amusante que didactique, l’émission Maxi Tour School a vu naitre beaucoup de jeunes talents maliens. Plusieurs artistes auraient pris leur départ à partir de cette émission interscolaire. D’autres continuent de venir.

Lors du lancement de sa 22ème édition, l’écrivaine Braïka Aminata Touré dont le 2ème livre (Carnet de mon pays), vient d’être à peine publié, a témoigné. « C’est sur Maxi-Tour School, que j’ai découvert mon talent d’écrivain. C’était en 2010 lors d’un concours de poème. Depuis lors je n’ai jamais abandonné. Et aujourd’hui, je suis à mon deuxième livre » et a ajouté, « je remercie vraiment Balody et l’émission Maxi Tour School ».

La Slameuse chanteuse Kadidia Sougouna aussi était présente. « Maxi- Tour School en plus d’être une émission de divertissement est une école. Une véritable école de formation. Elle m’a vraiment formée. Je suis aujourd’hui Slameuse-Chanteuse, c’est grâce à Balody et à Maxi-Tour- School », a-t-elle martelé.

Une vraie émission incubatrice en matière d’art et culture, mais où le faiseur de couronne n’a lui-même, jamais été couronné par son pays. Ne pas oublier, l’art et la culture sont des créneaux d’expression et libérateur. Un véritable facteur d’intégration régionale et Ballody le faisait, organiser Maxi Tour School dans toutes les régions du Mali avant d’être stoppé en cours de route par l’insécurité et surtout par le manque d’accompagnement de l’Etat. Au moins, il faut décorer le roi.

Koureïchy Cissé

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire