Me Kassoum Tapo : « Si les sacrifices et la consultation des marabouts peuvent constituer un coup d’état, franchement, j’ai peur pour le Mali »

Un consortium de 13 avocats composé essentiellement  Me KASSIM TAPO , Me Marcel SEKALDI, Me Mamata , Mamadou Traoré était, ce vendredi 8 janvier 2021, face  à la presse pour donner la bonne information sur l’arrestation des personnes présumées coupables pour tentative de déstabilisation du pouvoir transitionnel.

Ils sont cinq détenus à la prison centrale de Bamako après leur enlèvement par la sécurité d’Etat. On peut citer entre autres : Sékou TRAORE, secrétaire général à la présidence, Dr Boubou CISSE, considéré comme le cerveau, Vital Robert DIOP, DG de PMU Mali, Youssouf Ali Bathily alias Rast Bath, journaliste chroniqueur, Aguib TALL, demi-frère de l’ancien premier ministre et enfin Souleymane KANSAYE.

Que reproche-t-on à ces personnes arrêtées par la SE ?

Selon maitre TAPO, les charges retenues contre leurs clients sont entre autres : complot contre le gouvernement, association des malfaiteurs, la tenue  des réunions secrètes dans des lieux secrets sans preuve à l’appui. Ils accusent Sékou TRAORE d’avoir des relations avec son oncle maternel, Cheick Lassana KANE, parce que ce  dernier serait un marabout très puissant. Et qu’il a sacrifié des viandes rituelles  au palais. Quant à Boubou Cissé, ils l’accusent d’être le cerveau d’une association des malfaiteurs pour déstabiliser le pouvoir juste parce qu’il nourrit l’ambition d’être président selon eux. Aguib TALL, demi-frère à Boubou Cissé est considéré avec les autres comme les financiers du mouvement. Quant à Ras Bath, il serait le propagandiste d’après les procès-verbaux tenus à la DGSE. Il est aussi accusé d’avoir des relations secrètes avec Boubou Cissé or, affirme Me Tapo, la seule rencontre entre les deux hommes date de 4 ans, lors d’une demande d’information sur le mode de payement de la dette intérieure.

Et Me Kassoum Tapo d’ironiser « Si les sacrifices et la consultation des marabouts peuvent constituer un coup d’état, franchement, j’ai peur pour le Mali ». Ensuite, il s’indigne que ceux qui ont arrêté ces clients n’ont pas pu apporter des preuves de tentative de sabotage des rencontre du président de la Transition. Il explique que la compétence du secrétaire général ne lui permet pas d’organiser une rencontre avec le Président mais plutôt le chef du cabinet.

Enfin, selon me Tapo, ils est reproché à Sékou Traoré d’avoir des relations avec Boubou CISSE alors que la seule et l’unique rencontre qui s’est passé entre eux date de  la libération de Boubou CISSE après avoir passé 52 jours entre les mains des militaires.

Maitre Marcel SEKALDI exprime son étonnement ainsi : « c’est une première pour moi  de voir dans un pays démocratique des arrestations arbitraires sans fondement. Ces arrestations constituent une violation de la Constitution du Mali en son article 10.  Il n’y a rien dans ce dossier, c’est une attaque directe et volontaire des autorités pour agendas cachés ». « L’arrestation de Ras Bath est une attaque contre la liberté d’expression », poursuit-il.

Maitre Ben Mamata, avocat de Sékou Traoré enfonce le clou en déclarant que : « L’Independence de la justice au Mali est en danger. Ce que nous cherchons, c’est de  laver l’honneur et la dignité de Sékou Traoré et les autres coaccusés », a-t-il fustigé.

Pour sa par Maitre Mamadou TRAORE n’a pas caché sa surprise de  l’accusation porté contre ses clients. « Mon client Souleymane KANSAYE est accusé  d’avoir financé 200 millions aux syndicats de l’UNTM et les mouvements d’étudiants pour déstabiliser le pays et qu’il fait exprès de diminuer les impôts pour créer un trouble financier à l’Etat sans aucun document justificatif », dénonce-t-il.

En résumé le consortium des avocats, martèle que  ces arrestations ne sont ni Constitutionnelles, ni démocratiques, ni légales. C’est pourquoi ils demandent que justice soit faite.

Ousmane Fofana

Mali24

2 Replies to “Me Kassoum Tapo : « Si les sacrifices et la consultation des marabouts peuvent constituer un coup d’état, franchement, j’ai peur pour le Mali »”

  1. Maitre Tapo a raison. Franchement on doit avoir peur pour ce pays qui réduit tout à maraboutage
    c’est vraiment ridicule, si le maraboutage peut faire un coup d’etat on aura pas besoin du salut de ses jeunes militaires qui tranforment le Mali en leur boutique privée/

Répondre à soldatest Annuler la réponse.