Mort d’un jeune en détention a Kita: les populations prennent d’assaut la préfecture et exigent le départ du juge Haidara

Interpellé et  placé en détention par la justice, un   boucher a perdu la vie   entre les quatre murs. Ce qui  a  créé  un grand désarroi au sein de la population de  la Région de  Kita  qui a manifesté hier  lundi dans la ville pour dénoncer une injustice.   Les manifestants exigent qu’une autopsie soit faite sur le corps du défunt avant son enterrement. L’autre condition évoquée par la population est le départ du juge Haidara de Kita.

Vieux et jeunes, chefs de village et imams   étaient à ce rendez-vous  de dénonciation  de la situation qui a conduit à la mort du jeune boucher.

  ‘’Nous sommes venus ce matin  à la préfecture pour manifester notre mécontentement. Nous voulons en premier lieu que  les Autorités procèdent à l’autopsie du défunt avant son enterrement. La seconde condition  qui n’est pas à négocier, c’est  le départ de Haidara de Kita , le juge qui l’a mis en prison jusqu’à ce qu’il y trouve la mort . Nous ne voulons plus qu’il reste à Kita. Nous n’allons pas insulter quelqu’un,  nous n’allons  pas  violenter quelqu’un. C’est juste ce que nous demandons, c’est ce que nous sommes venus dire au commandant (préfet). C’est ce dernier qui est notre père, c’est lui qui est notre mère, si nous   connaissons des difficultés, c’est à lui (préfet)  qu’on  le dise, si nous  rencontrons le bonheur, c’est également avec lui qu’on  le partage’’, a témoigné le porte-parole des manifestants,   représentant du chef de village de Kita.   En (…)

MAHAMANE TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

One Reply to “Mort d’un jeune en détention a Kita: les populations prennent d’assaut la préfecture et exigent le départ du juge Haidara”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *