MYP (Programme Pluriannuel) 17-21 de Join For Water (Protos) : Acteurs et bénéficiaires partagent les résultats de l’étude d’évaluation à mi-parcours

La salle de délibération de la mairie de la commune I du district de Bamako a servi de cadre les 25 et 26 Août 2020 pour la tenue de l’atelier de Restitution de l’Etude d’Evaluation à mi-parcours du MYP (Programme Pluriannuel) 17-21 de Join For Water (Protos).
Organisé par Join For Water (Protos) en partenariat avec la mairie de la commune I du district de Bamako, cette session de deux jours à laquelle ont pris part les responsables de protos, les élus communaux, les autorités coutumières et les services techniques de la mairie de la commune I visait un double objectifs :
Amener les participants à discuter sur les grandes tendances de l’évaluation a mi-parcours en matière d’accès universel, et de durabilité financière des services eaux et assainissement d’une part et d’autre part améliorer les conditions d’accès de la population à l’eau.
Cet atelier a été une occasion pour les participants venus de Bamako et de la région de Koulikoro de se pencher sur la gestion des points d’eaux (Financière et organisationnelle) l’accès universel à l’eaux, les difficultés et les perspectives de solutions.
Démarrer concomitamment en Commune I et II dans le district de Bamako ainsi que dans les régions de Mopti et de Koulikoro pour une amélioration participative, durable et équitable de l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, le projet comporte un dispositif de suivi évaluation.
Et c’est dans ce contexte qu’en octobre 2019 une évaluation thématique à mi-parcours intitulée durabilité financière et accès universel à l’eau a été réalisée par un bureau d’étude international.
Aux dires de Moussa Fofana de Join For Water en 2019, le programme quinquennal du projet a été évalué il y a eu des acquis, et cette session de deux jours offre l’opportunité aux différents responsables et services techniques d’évaluer les acquis, de s’approprier des recommandations de l’étude pour une amélioration des différentes activités du projet en cours et à venir. « Nous attendons beaucoup des différentes recommandations qui seront formulées par les participants pour améliorer les résultats de cette étude », a-t-il ajouté.
En présidant les travaux le maire de la commune I Oumarou Togo s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter une telle rencontre d’une importance capitale. « Cette rencontre est une occasion pour les participants de capitaliser leurs expériences pour les utiliser dans l’accès aux services sociaux de base surtout dans le domaine de l’eau et l’assainissement »conclut-il.
Mohamed Kanouté
Source : Mali24.info

Laisser un commentaire