Nouveau directeur du FAFPA:Moussa Camara, un homme en terrain connu

Le nouveau directeur général du fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et l’Auto-emploi (FAFPA) nommé le mercredi dernier n’est pas un néophyte en matière de formation, car ayant servi dans plusieurs entreprises privées, ONG et administrations de l’Etat, notamment au sein des ressources humaines. Il possède un CV très riche et parlant. Il pourrait booster les efforts déjà consentis par l’Etat dans le domaine de la formation-Emploi à travers le FAFPA. Un choix jugé éclairé par bon nombre d’observateurs qui connaissent l’homme.

Né le 2-10-1975, Moussa Camara était avant sa nomination, Conseiller spécial, chargé des ressources humaines du Président depuis août 2020.

Rappelons que depuis Août 2017, il est Secrétaire général de l’Ecole nationale d’Administration (nouvelle ENA).

Bien avant, il a été assistant chargé de la Gestion des ressources humaines de l’Ecole nationale d’Administration. Consultant senior associé au groupe KA-BA Consulting, Cabinet Conseils en gestion des Ressources Humaines, Nouakchott-Mauritanie. De janvier 2007 à Juin 2009, il fut consultant senior en Gestion des Ressources Humaines au cabinet «GAMA/RH», Cabinet conseil en gestion des Ressources Humaines, Dakar-Sénégal.

A la même période, il a été directeur de l’Imprimerie du «Groupe Futurs Médias», Dakar-Sénégal. Au paravent, il était entre juin 2006 et Juin 2007, directeur des ressources humaines et de l’Administration du «Groupe Futurs Médias» à Dakar. D’octobre à Novembre 2009, il a servi à la Fédération Luthérienne Mondiale en Mauritanie (ONG) avec comme mission, l’évaluation et la pesée des postes, l’élaboration d’une grille salariale à Nouakchott (Mauritanie). Il a aussi servi à «SENECARTOURS» avec comme mission, l’élaboration des fiches de poste et amélioration de la gestion des Ressources Humaines au Sénégal. Entre janvier 2003 et Mai 2006, il fut assistant et conseiller du gérant du «Groupe Futurs Médias».

Le nouveau patron du FAFPA était chargé de cours à l’Ecole Supérieure de Gestion, d’Informatique et de Comptabilité, Chargé de cours à l’Institut Universitaire de Gestion (IUG) /Unité de Formation et de Production. Directeur de la Formation permanente de l’école nationale d’Administration, 2012 à décembre 2013, assistant du directeur de la formation permanente de l’école nationale d’administration. Entre 2013 et 201, il s’occupait d’une mission de consultation au niveau de l’ONG «ARCAD SIDA-MALI», chargé de la révision et le renforcement du système de gestion des ressources humaines, puis une mission de Consultation avec le bureau Multi pays de l’UNESCO», à Bamako pour le recrutement du personnel (Projet d’appui au développement des Technologies de l’Information et de la Communication pour le renforcement des capacités de mise en œuvre de la réforme «Licence-Master-Doctorat» dans les institutions d’enseignement supérieur de l’espace UEMOA». De juin à août 2010, il était co-animateur de formation intra-entreprises sur la management d’une équipe performante et leadership à l’EDM SA. Bien avant, il fut assistant des ressources Humaines à talents Plus Conseils Mali, Cabinet de recrutement, développement d’outils ressources humaines, études, formation et intérim. Expert-formateur dans le domaine de la migration du travail à l’école nationale d’Administration du Mali. Ainsi, depuis 2016, il est chargé de cours à la faculté des sciences économiques et de Gestion (FSEG) à l’université de Bamako.

Vu les expériences de l’homme en matière de formation, d’emploi, bref concernant les ressources humaines, Moussa Camara est loin d’être un parvenu dans sa nouvelle direction. Il est tout simplement en terrain connu. Bon vent à notre nouveau directeur du FAFPA pour consolider les efforts de l’Etat.

Madick Niang pour Malizine

Laisser un commentaire