Opération ‘’Tourbillon’’ ou ‘’Founou Founou’’ : Le grand laborantin de drogue ‘’Maraka’’ et son dealer ‘’Mafia’’ dans les filets du 3ème Arrondissement !

L’opération ‘’Tourbillon’’ vient une fois de plus emportée deux gros calibres du microcosme de la fabrication, du trafic et de la consommation de la drogue dans la capitale malienne. C’était dans la nuit du 24 au 25 mai lors d’une descente des hommes du Commissaire principal Sadio dit Konon Tomoda à Sébénikôrô. Il s’agit de ce grand laborantin de drogue du nom de Moudjibou Fofana dit ‘’Maraka’’ et  de son dealer Boulkassim Touré alias ‘’Mafia’’. Ils ont été interpellés pour détention et vente de stupéfiants,  et déférés le vendredi 28 Mai à la MCA de Bamako-Coura.

Depuis plusieurs années, Moudjibou Fofana appelé ‘’Maraka’’ était  un magna du milieu de trafic de drogue. Il est finalement tombé dans les filets des limiers du 3ème Arrondissement. En effet, le natif de Bagadadji a été appréhendé avec son dealer du nom de Boulkassim Touré surnommé ‘’Mafia’’ à Sébénikoro, un quartier où ils pensaient être à l’abri de l’opération ‘’Founou Founou’’ démarrée depuis un moment en Commune II et environs avant que tout Bamako ne soit concerné par ce programme policier.

Moudjim Fofana ‘’Maraka’’, un grand trafiquant de drogue avait commencé par être un dealer au quartier de Bagadadji avant de murir un jour l’idée d’être son propre chef dans ce milieu de gangster. Il avait son laboratoire de fabrication de drogue audit quartier et avait recruté plusieurs jeunes qui lui servaient de dealers dont Boulkassim Touré dit ‘’Mafia’’.

Ainsi, soumis à l’interrogatoire de la Brigade de Recherche du 3ème arrondissement, Maraka a avoué d’avoir son propre laboratoire de fabrication de drogue depuis 1995 après avoir été un dealer de longue date d’un grand frère du quartier. En plus du grand frère du quartier, il a déclaré coopérer avec un nigérian qui lui fournit de la drogue en état brut.D’après lui, ses fabrications étaient des drogues dures composées de Cailloux, d’Off et de Cocaïne.

«Bien avant le lancement de l’opération ‘’Founou Founou’’, je pouvais encaisser 500.000FCFA dans la vente de drogue. Avec le lancement de cette opération, beaucoup de dealers et consommateurs ont eu peur. Certains ont été interpellés et mis sous mandat de dépôt, d’autres ont pris la fuite pour se mettre à l’abri de toute poursuite judiciaire.

« Quant à moi, je pensais que l’opération ‘’Tourbillon’’ ne concernait que la Commune II du District de Bamako. C’est pourquoi j’ai déménagé à Sébénikoro où je continuai à fabriquer et à vendre des drogues » a révélé Mafia.

En plus, suite à cette descente, il a été également trouvé chez Maraka, une quantité importante de drogues dures, une somme plus ou moins colossale ainsi que des ingrédients et des matériels destinés à la fabrication de drogues. Des pièces qui vont compliquer sa tâche devant la justice.

.A cet effet, après avoir été présentés au Procureur de la Commune II, Maraka et Mafia ont été transférés à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA) le vendredi 28 mai dernier, malgré la grève des Surveillants de prison. L’opération ‘’Tourbillon’’ continue, à qui le tour ?

Par Mariam Sissoko

Source: Le Sursaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *