Orpaillage au Mali : ASFA 21 expérimente une méthode d’exploitation de Production d’or sans produit Chimique.

Face  à l’utilisation dangereuse  du mercure dans l’orpaillage   et  ses conséquences sur le développement de  la Commune de Faléa Cercle de kenieba dans la Région de Kayes depuis un certain temps l’Association Citoyenne Solidarité Faléa  dénommée ASFA 21 et ses partenaires expérimentent une nouvelle méthode dite « «  Méthode de Production d’or sans produit Chimique »

La cérémonie de démonstration de cette  nouvelle  méthode a eu  lieu ce mercredi 31 Janvier 2019 au Palais de la Culture Amadou Hampate Ba.

C’était en présence des Autorités Coutumières, Administratives Locale de la Commune V  des représentantsde la chambre des mines, de la Fédération des orpailleurs du Mali, du réseau des Journalistes sur la Responsabilité Sociale des Entreprises Minières(RSE)et  des responsables de l’Association  ASFA 21

L’objectif visé selon le conférencier  est de sensibiliser les orpailleurs sur l’éradication de l’extraction de l’or  à l’aide de produits chimiques.

Plusieurs interventions ont marqué cette  cérémonie de démonstration de nouvelle  production d’or sans produit chimique.

En prenant la parole au nom de l’Association  Solidarité Faléa 21 Villages (ASFA21) Mme Traoré Ami Diallo  s’est réjoui de la présence massive des acteurs qui interviennent dans le domaine de l’orpaillage au Mali à cette cérémonie.

L’extraction de  l’or  est un levier  de développement important pour le Mali ,on ne peut pas la  bannir,mais il est aujourd’hui plus que  nécessaire  de tout mettre en œuvre  pour les richesses générées soit pas demain  la source de problème irréversible.

L’action  de  l’Association  Solidarité  Faléa 21 Villages (ASFA 21) se traduit par des  sessions d’informations de  formation des orpailleurs sur la convention de Minamata qui est développé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et  signé par le gouvernement du Mali le 10 Octobre 2013. A telle  soutenue

C’est ainsi qu’il a ajouté que  « C’est là qu’entre en jeux le concentrateur à spirales qui permet de traiter le minerais et extraire l’or sans l’utilisation des produits chimiques. C’est une technologie Simple qui peut être confectionnée localement sans de couteuse importation ».

Pour la Coordinatrice  du Projet d’Appui à la  Gouvernance des Industries Extractives (PAGIE)Mme KabongoMbuy , cette belle initiative d’ASFA 21 est salutaire  à plus d’un titre car la Coopération Allemande à travers la GIZ apporte son appui au secteur minier malien dans le cadre du Projet d’Appui à la Gouvernance des Industries Extractives(PAGIE)

Le PAGIE a décidé depuis  2016 d’accompagner l’Association Citoyenne Solidarité Faléa 21 Village dite ASFA 21 dans  son effort de structuration, et d’organisation du secteur de l’orpaillage dans la commune rurale de Faléa cercle de Keniéba, (Région de Kayes)

A ce titre, elle bénéficie d’une subvention locale de fonds pour consolider et valoriser  les pratiques alternatives d’exploitation de l’or qui préservent l’environnement, la biodiversité,  et la santé, a –t-elle déclaré

L’occasion était bonne pour la coordinatrice d’ajouter  que la vulgarisation du  concentrateur à spirales contribue à la mise en œuvre du plan d’action national pour l’exploitation artisanale et à petite échelle de l’or

En ce qui concerne  des conséquences  de l’utilisation du mercure dans l’orpailleur, Mme Kabongo Mbuy coordinatrice de  PAGIE  explique  que  le mercure impacte le système nerveux, digestif et immunitaire, mais attaque également les poumons.  Ce qui est déplorable  l’exposition au mercure constitue une menace pour le développement.

Mohamed  Kanouté

 Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *