Participation effective et citoyenne des jeunes et femmes aux élections: Le REJEFPO lance un projet

Sous  la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Refondation de l’Etat et les Relations avec les Institutions, M. Abraham Bengaly, le REJEFPO a procédé au lancement officiel de son projet intitulé : «  Sensibilisation et Plaidoyer pour l’Amplification des Jeunes Femmes au Processus Electoral et dans les Instances de Prises de Décision ». C’était ce Mardi, 23 Novembre, dans la salle de Conférence du Musée de District de Bamako.

L’objectif dudit projet est la dynamique de stimuler une participation massive, effective et citoyenne des jeunes et des femmes aux élections, aussi une forte représentation des femmes et des jeunes aux postes de décisions que le REJEFPO en partenariat avec l’OIF ont décidé de mettre en œuvre une initiative dénommée Jeunes, Femmes et Politique.

Il s’agira de façon spécifique de : Mobiliser une participation massive, effective et citoyenne des jeunes et des femmes au processus électoral des échéances à venir ; Promouvoir l’égalité genre et encourager la parité homme /Femme dans les postes électifs et nominatifs.

Par ailleurs, l’implantation du projet sera effective dans certains cercles, villes et régions du Mali qui sont : Kayes, Kita, Sikasso, Yorosso, Koutiala, Koulikoro, Banamba, Kolokani, Kati, Segou, Bla, San, Mopti, Sevaré, Bandiagara, Douentza, Koro, Kidal, Tessalit, Tinesako, Akelol, Tombouctou, Diré, Nianfungué, Gao, Bourem, Ansongo, Menaka et les communes du district de Bamako.

Pour l’atteinte des objectifs fixés, la mise en œuvre de certaines activités sera effective telles que : la formation de 66 animateurs/animatrices communautaires ; Mise en place de cadres d’information de sensibilisation et de mobilisation citoyenne à travers les radios communautaires dans les zones d’intervention du projet ; Campagne « le Mali t’appelle ». Cette campagne s’inspirera de l’hymne nationale du Mali pour inviter au civisme, à la citoyenneté. Il s’agit aussi de l’élaboration d’un document de plaidoyer en vue de faire ressortir la non prise en compte des femmes et des jeunes aux différents processus de prise de décision ; Plaider auprès des autorités de la transition pour une plus grande représentation des femmes et des jeunes tout au long du processus des réformes en cours, en vue du respect de la loi 052 du 18 Décembre 2015.

Aussi, des cessions de partages d’expériences entre les femmes qui ont une expérience en politique et les débutantes et enfin promouvoir le leadership des jeunes femmes dans l’entreprenariat et la politique à travers une formation d’incubation afin qu’elles soient compétitives.

« Ce projet a pour but de stimuler une participation massive, effective et citoyenne des jeunes et les femmes aux élections et stimuler également une forte représentation des jeunes et des femmes aux postes des décisions ou à travers plusieurs activités« , a laissé entendre, Mme Fanta Coumba KAREMBE, la nouvelle Présidente de REJEFPO. Elle a remercié les partenaires techniques et financiers et particulièrement l’OIF pour son soutien inconditionnel pour l’atteinte des objectifs.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Refondation de l’Etat, les Relations avec les Institutions rassure les initiateurs dudit projet, la plus grande attention que son département accordera à ce projet pour l’atteinte de l’un des objectifs majeurs du gouvernement qui est la participation massive des femmes et jeunes aux postes de responsabilités et la prise des décisions.

Ousmane Fofana

Source: Mali24.info

Laisser un commentaire