Présidentielle 2018 : Le groupe d’appui et de réflexion réaffirme son soutien à Modibo Sidibé

Le marigot politique est déjà entré en ébullition à quelques mois des élections présidentielles de juillet 2018. Le groupe d’appui et de réflexion (GAR) a organisé une cérémonie de lancement de leurs activités le samedi dernier après midi. Les jeunes et les femmes regroupés au sein du GAR sont venus pour témoigner leur attachement aux valeurs démocratiques. Le GAR se donne pour mission de conseiller Modibo Sidibé sur le plan de la communication formation et mobilisation. « Nous allons apporter notre expertise au président Modibo Sidibé. Et nous allons travailler avec son cabinet. Nous devons renouer avec nos valeurs ancestrales », explique Tidiane Diabaté, président du GAR. Il a invité les Maliens à faire un choix utile pour ne plus tomber dans le regret. Le rapporteur des jeunes cadres et opérateurs économiques au sein du GAR, Allassane Mariko a déclaré que les Maliens n’ont plus le droit à l’erreur dans les choix et dans leurs orientations. « Notre choix doit être guidé par la raison et non par le cœur, encore moins par des considérations partisanes. A cet égard, nous voulons attirer votre attention sur une personne qui rassemble des valeurs cardinales qu’un chef doit avoir et qui ont prévalu dans nos sociétés depuis des générations. Cet homme est Modibo Sidibé ». Modibo Sidibé sous le coup de l’émotion, a remercié ces jeunes pour leur engagement pour la cause du peuple malien mais aussi leur fidélité en sa personne. « J’ai passé grâce à vous quelques-uns des moments les plus forts de mon existence. Ensemble, avec vous et les FARE, nous avons tracé deux sillons, qu’il me plaît de rappeler. Premier sillon, nous sommes allés au contact du peuple tel qu’il est, non pour lui montrer notre force, mais pour nous alimenter de ses expériences, de ses revendications, de ses espoirs. C’est votre engagement et votre enracinement dans le Mali réel qui ont rendu possible ces extraordinaires moments de communion avec notre peuple. Deuxième sillon, nous avons réuni toutes les compétences disponibles, travaillé sur l’expérience, sur nos réussites et aussi sur nos échecs, pour élaborer un projet ambitieux, « Mali horizon 2030 », dont certains affirmaient  qu’il se distingue de tous les autres par sa vision et sa solidité », déclare-t-il. Pour lui, le temps est venu d’ouvrir le troisième sillon. C’est-à-dire il faut davantage coordonner nos actions et mailler le terrain. « Nous sommes ensemble, une force dépassant les divisions partisanes. Notre union est scellée sur des valeurs partagées par notre peuple : le travail, la dignité, l’honnêteté, la patience, la justice, le mérite, la solidarité, et la vérité. Nous devons partir sur de nouvelles bases et relancer la confiance entre nous. Nous serons un mouvement large, ouvert, dans lequel chacun trouvera sa place et sera respecté. Il s’agit pour nous de rassembler les « intelligences engagées » afin de défendre l’intérêt général. Dans cette optique nous devons savoir oublier les frustrations légitimes de chacun afin de rebâtir le lien qui nous a unis par le passé » a conclu Modibo Sidibé. Modibo L Fofana    

Laisser un commentaire