Présidentielle 2022: URD, une candidature pour trois prétendants

Dr. Boubou Cissé, Mamadou Igor Diarra ou encore Me Demba Traoré. Lequel de ces ténors sera le candidat du parti de feu Soumaïla Cissé à la prochaine élection présidentielle ?

Deux mois après Mamadou Igor Diarra, c’est au tour de l’ancien Premier ministre d’IBK, Dr. Boubou Cissé, de rejoindre l’URD. L’information a été diffusée le week-end dernier sur les réseaux sociaux et partagée sur le compte officiel de l’intéressé lui-même. « Boubou est désormais membre de l’URD à travers la section de Djenné », peut-on lire sur une de ses publications

Ainsi Boubou Cissé agrandit la famille et rejoint deux autres ténors. Il s’agit de Mamadou Igor Diarra dont la candidature a été confirmée par un proche et Me Demba Traoré. Au sein de l’URD, certains cadres seraient contre la désignation de Me Demba prétextant que ce dernier ne serait pas financièrement prêt pour l’élection présidentielle. D’autres membres influents lui voueraient fidélité et estiment qu’il est le candidat idéal par respect de la mémoire de feu Soumaïla Cissé.

Qui sera le candidat de l’URD ?

Selon un proche de Mamadou Igor Diarra, le bureau national doit se réunir bientôt sur la question. L’adhésion de Dr. Boubou Cissé aurait suscité beaucoup de discussions. « Ce qui est sûr, c’est un congrès qui va séparer les candidats et Igor a beaucoup de membres de l’URD de son côté », explique notre interlocuteur, très proche de M. Diarra.

Or, selon nos informations, Dr. Cissé n’a pas choisi l’URD par simple hasard. Il veut être président. Ce qui est sûr, cet homme qui avait déjà fait trembler la junte ne va jamais déposer sa valise à l’URD sans avance. Une source bien informée a révélé que Dr. Cissé se serait servi de la jeunesse et certains membres influents du parti dans la région de Mopti, pour adhérer à l’URD. « Ce qui est sûr, ceux qui l’ont fait adhérer au parti ne pèsent pas au sein de l’URD. Boubou ne sera pas le candidat de l’URD », indique notre source.

Le président du parti, Pr. Salikou Sanogo avait l’habitude de le dire : « le candidat de l’URD serait un militant de l’URD » et de rassurer que le parti dispose des mécanismes de désignation du candidat à la présidentielle.

Koureichy Cissé

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *