Protection des Enfants : Terre des hommes Lausanne renforce les capacités des animateurs des Radios partenaires

Ils sont au total une vingtaine de participants de 16 radios partenaires de 14 localités d’intervention du projet à prendre part à cette session de formation de quatre jours qui s’est tenue du 03 au 06 Novembre 2020 à l’hôtel Kora sis à la Cité u Niger.
Initiée par Terre des hommes Lausanne avec l’appui de l’UNICEF à travers le gouvernement Britannique, la présente session de formation à l’endroit des animateurs des radios partenaires s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé « Projet de protection des enfants en mobilité non accompagnés et séparés dans les villes de Kayes, Sikasso, Ségou Mopti Gao et le district de Bamako »
Elle vise à améliorer la compréhension et la perception des animateurs des radios partenaires sur les droits et la protection de l’enfant notamment sur les concepts clés du projet et les techniques des genres radiophoniques.
Durant quatre jours les participants venus de Bamako et de l’intérieur se sont penchés sur plusieurs questions à savoir les notions de bases sur les droits et la protection de l’enfant ainsi que les thématiques clés du projet ; Réalisation des messages de spots dans les (6) langues de communication du projet à savoir (Bambara, Kassongha, Peulh, Dogon, Sonrhai, Tamasheq) ; Simulation de table ronde radiophonique et définition de grandes lignes des files conducteurs pour les débats Et la mise en place d’un pool de communicateurs pour la protection des enfants en mobilité et les questions de la migration.
Cette rencontre qui se situe dans le cadre de la deuxième phase du projet qui durera 14 mois (Juin 2020 à Juillet 2021) à comme objectif principal de fournir une réponse adaptée et de qualité aux besoins des filles et des garçons les plus vulnérables (en fonction de leur âge et genre) en général et ceux concernés par la mobilité en particulier.
Selon la directrice pays de Terre des hommes Lausanne, FENKE ELSKAMP, cette initiative vise à renforcer les capacités des hommes de médias partenaires, pour leurs permettre désormais de mieux aborder les questions relatives à la protection de l’enfant.
« Les hommes de médias sont les partenaires essentiels de ce projet, car la question relative à la protection de l’enfant reste toujours d’actualité. Prenez des initiatives autonomes pour faire des émissions sur la protection des enfants, car au Mali les défis sont immenses », a-t-elle déclaré.
FENKE ELSKAMP a appelé les participants à faire « La restitution au niveau des communautés cela à travers des émissions interactives, car les enfants ne sont pas suffisamment protégés »
Pour le coordinateur du programme Emile Kodiovi Edee, cette session de formation vient à point nommé. Pour lui, les questions de droits de l’enfants restent toujours d’actualité. Et d’ajouter que ce partenariat avec les médias doit être renforcé.

Mohamed Kanouté
Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *