Rapports 2019 et 2020 de l’OCLEI : 9 dossiers transmis à la justice dont la valeur des biens évaluée à plus de 9 milliards FCFA

Le restaurant Balasoko du Parc National a servi de cadre ce jeudi 14 octobre 2021 pour la présentation  des rapports 2019 et 2020 de l’office central de lutte contre l’enrichissement illicite OCLEI aux hommes de medias.

Chargé  de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de lutte contre l’enrichissement illicite existant au niveau national, sous régional, et international  l’office central de lutte contre l’enrichissement illicite OCLEI a produit au cours de la période  du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2020 deux rapports  qui met en lumière les différentes activités menées au cours de la période concernée.

Présenté par le président de l’office central de lutte contre l’enrichissement illicite OCLEI Dr Moumouni Guindo, il ressort du rapport annuel 2019  que dans le cadre  de la répression de l’enrichissement illicite, l’OCLEI a mis en place un numéro vert 80 00 22 22 dont la lancement a eu lieu le 10 décembre 2019. En outre il a ouvert 32  dossiers d’enquêtes dont 3 ont été transmis à la justice. La valeur des biens meubles et immeubles présumés illicites dans ces 3 dossiers s’élève à 4 milliards 279 millions de FCFA alors que le total des revenus légitimes des 3 agents publics concernés est 127,69 millions de FCFA dans la même période. La valeur des biens représente plus de 33 fois le total des revenus légitimes.

En ce qui concerne l’évaluation des activités liées à la prévention et à la répression de l’enrichissement illicite, l’OCLEI, après analyse des rapports des structures de contrôles évalue à 51,4% le taux des recommandations entièrement mise en œuvre par les structures de contrôlées. En outre, les textes sur l’enrichissement illicite présentent des insuffisances qui affaiblissent la lutte contre le fléau.

 Pour ce concerne l’analyse du rapport 2020 il ressort que  l’OCLEI a transmis à la justice 6 dossiers d’enrichissement illicite présumé, pour des biens évalués à 2 milliards 715 millions de FCFA, soit 37 maisons d’habitation et 178 parcelles dont 83 concessions rurales totalisant 176ha. Le montant total des entrées sur les comptes bancaire des 6personnes s’élève à 2 milliards 588 millions de FCFA de 2014 à 2020. Dans la même période, leurs revenus légitimes s’élève à 317 millions de FCFA.

 Toujours le rapport 2020  mentionne  que l’OCLEI a adopté une méthode d’identification des déclarations de biens à investiguer. C’est une démarche méthodique, objective et systématique. Elle a permis d’identifier 48 personnes dont le patrimoine a subi des variations significatives. Des enquêtes ont été ouvertes sur ces cas. Et l’OCLEI a reçu 422 appels sur le numéro vert 80 00 22 22.

Au titre de l’évaluation des activités de lutte contre l’enrichissement illicite le rapport 2020 souligne que l’OCLEI a reçu les rapports d’audits ou d’activités de 7 structures sur 19 sollicitées.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info  

Laisser un commentaire