Région de Kayes : Quatre personnes ligotées et tuées pour s’être opposées à l’esclavage.

Quatre personnes tuées dans le village de Diandioumé cercle de Nioro et region de Kayes dans la nuit du 01 au 02 septembre dernier.

Dans cette partie Sud ouest du Mali, l’esclavage reste une réalité sociétale. Et toute personne qui s’oppose aux pratiques de l’esclavage risque d’été violentées. Et pour preuve,quatre personnes viennent de perdre vie sous le prétexte qu’ils ont refusé le statut esclave. Selon des sources de localité ces quatre personnes ont été malmenées ligotées et tuées et avant de les jeter à l’eau. Il est de même pour leurs parents de ces victimes agressés  à coup de manchette egalement. Les personnes tuées par leurs « maitres » sont entre autre : Mountagha Diarry Sow, Youssoufou Cissokho, Hamet Cissokho et Moïssé Cissokho .

Par ailleurs,  la commission nationale des droits de l’homme(CNDH) a exprimé sa vive préoccupation  face à la recrudescence des actes de violence liés aux pratiques de l’esclavage. « La commission nationale des droits l’homme exprime sa vive préoccupation face à la recrudescence des actes de violence liés aux pratiques de l’esclavage par ascendance dans la région de Kayes, en particulier dans le village de Diandioumé ; commune rurale de Gogui, cercle de Nioro. Elle s’incline devant la mémoire des personnes ayant perdu la vie le 1er septembre et souhaite prompt rétablissement aux bléssés. La CNDH appelle les populations concernées à  cesser  tout acte de violence et toute justice privée et à œuvrer en faveur de la paix et de la cohésion sociale », indique le communiqué

Dily Kane

Mali24

Laisser un commentaire