Réussite de la transition au Mali : La recette du président de l’Association Kaoural

Le président de l’Association Kaoural international, Oumar Abdou Touré, pense que la bonne réussite de la transition passe par l’assaisonnement de certains ingrédients indispensables, comme l’organisation des élections libres et transparentes pour éviter des crises postélectorales ; l’interpellation de ceux qui ont contribué à enfoncer le pays dans l’abîme ; s’attaquer aux problèmes cruciaux des Maliens comme la lutte contre la cherté de vie, la lutte contre l’insécurité etc. Ainsi, le président a dicté ces recettes lors d’une conférence de presse, le vendredi 02 juillet 2021, au siège de l’Association sis à Lafiabougou.

Dans ses propos liminaires, le président de l’Association kaoural international, Oumar Abdou Touré, a rappelé le combat héroïque livré par les membres du M5-RFP qui a débouché sur la chute du régime du président IBK.  Il a saisi l’occasion pour se prononcer sur l’actualité brulante du pays, notamment sur la conduite de la transition par les autorités de la transition qu’il a d’ailleurs invitées à rester droites dans leurs bottes en s’attaquant aux réelles préoccupations des Maliens et à poser les jalons d’un Mali nouveau, un Mali qui donnera la chance à tous ses enfants et en mettant sous les verrous tous ceux qui ont contribué à l’enfoncer. Il a fait savoir qu’ils soutiennent les autorités de la transition à condition qu’elles respectent tous les engagements pris devant le peuple malien, mais que si elles essayent de dérouter, elles les trouveront sur leur chemin. « Notre combat est pour le Mali et pour le soulagement de la peine des Maliens et non pour défendre un homme. Ce combat n’a pas commencé aujourd’hui et ne s’arrêtera pas aujourd’hui. Nous demandons aux autorités de la transition de traduire devant les justices tous ceux qui ont contribué à la descente en enfer du Mali  et à les mettre sous les verrous afin de mettre un terme à l’impunité qui a été érigée en règle », déplore-t-il.

Le président de l’Association kaoural international Touré a développé que ce sont les mêmes maux qui produisent les mêmes effets et qu’il est temps de penser au soulagement de la souffrance du peuple malien, un peuple meurtri durant le régime défunt d’IBK et son clan et que les autorités de la transition contre qui le temps joue ne doivent pas tergiverser sur des petits détails et doivent s’attaquer aux maux de la nation malienne. Quant à la commune 4 et à Mopti dont l’Association kaoural est bien implantée, le président a prévenu les politiciens de ces localités qu’ils n’auront plus une seconde chance de se racheter, qu’ils ont échoué et que l’association qui a une réelle force de mobilisation prendra son destin en main. Certains membres de l’Association ont eu droit à la parole et se sont dit concernés par les propos du président Touré.  Ils ont demandé à leur président de dire aux autorités de la transition de tout mettre en œuvre pour baisser les prix des denrées de première nécessité, de lutter contre l’insécurité grandissante, etc. afin que le Mali retrouve sa quiétude d’antan.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *