RGPH5 : Les Résultats Préliminaires de la Cartographie rendu public

Présidée par le Segal du Ministère de l’Economie et des Finances Soussourou Dembélé les locaux  de l’hôtel Sheraton ont servi de cadre ce Jeudi 6 Mai 2021  pour la tenue de la cérémonie de présentation des Résultats Préliminaires de la Cartographie censitaire du Cinquième Recensement General de la Population et de l’Habitat (RGPH5)  du Bureau Central du Recensement  BCR de l’Institut National de la Statistique INSTA.

C’était en présence de plusieurs invités  dont le représentant du Ministère de l’Economie et des Finances, le Représentant résident  de l’UNFPA chef de file du sous-Groupe Statistique des Partenaires Techniques et Financiers, les directeurs des Services Centraux et Rattachés et les Représentants des Organismes du Système Statistique National, tous venus pour prendre part à cet évènement important pour le développement de la statistique en général et du RGPH 5 en particulier.

Tour à tour les différents intervenants  qui se sont succédés au piputre ont mis l’accent sur l’importance des résultats Préliminaires de la Cartographie du RGPH5 pour les futures activités de développement.

 Selon le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique INSTAT Dr Arouna Sougané, les travaux cartographiques du RGPH5 ont démarré le 17 Juin 2019 à Bamako, puis dans les localités des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou. Ces travaux se sont poursuivis dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et  Ménaka et se sont achevés en fin juin 2020.

«   La Cartographie censitaire occupe une place déterminante dans le processus de mise en œuvre du Recensement. C’est d’elle que dépendent l’organisation et l’exhaustivité du  dénombrement, et de la population à travers le découpage du territoire  en Sections d’Enumération qui seront attribuées aux agents recenseurs. Contrairement aux Recensements passés la cartographie du RGPH5 est numérique, avec  une utilisation massive des tablettes et un  recours aux  images satellitaires. » A til déclaré

 Selon lui, «  l’un des objectifs majeurs de la cartographie est de faciliter l’organisation du dénombrement et d’en assurer l’exhaustivité. Ce dénombrement est prévu du 13 Novembre au 12 Décembre 2021 et le défi majeur demeure la mobilisation du Gap d’environ 5 milliards de FCFA. »

Dans sa  communication  le Représentant Résident de l’UNFPA, Coordinateur du Sous-Groupe Statistique des Partenaires Techniques et Financiers  Eugene KonGnyny a salué le travail abattu  par l’Institut National de la Statistique INSTAT  à travers le Bureau Central  du Recensement  dans le cadre de la présentation des Résultats Préliminaire de la Cartographie. Il  réitéré aussi la disponibilité de l’UNFPA à aider le gouvernement du Mali dans cette mission de  Recensement Général de la Population et de l’Habitat. RGPH5

En présidant cette cérémonie de présentation des résultats préliminaire de la cartographie du RGPH 5,  Soussourou Dembélé s’est réjoui de la présence massive des invités qui est un geste fort, et le symbole de leur attachement à cette  grande opération entreprise pour les besoins d’une  production de l’information statistique de qualité.

« Le Recensement Général de la Population et de l’Habitat est une opération statistique phare visant à fournir des données socio démographique pertinentes et fiables et à jour sur l’ensemble du territoire. »

Il a par ailleurs souligné que la synergie d’action entre l’Etat et les Partenaires Techniques et Financiers a permis de réaliser entre autres : L’acquisition de matériels, Les travaux, cartographiques, Le recensement pilote, L’enquête Post-Censitaire Test, L’élaboration et l’impression des documents techniques du Dénombrement General.

Cette  tribune a été aussi une occasion pour  Soussourou Dembélé Segal au  Ministère de l’Economie et des Finances de remercier les Partenaires Techniques et Financiers  pour leur soutien aux travaux du RGPH5 qui a permis de prendre une envolée décisive dans le processus de mise en œuvre de ce projet.  

A noter que la cérémonie s’est achevée par la remise symbolique des documents techniques du dénombrement  de la part de l’Allemagne et du chèque de la part de la  Suède  au directeur General de l’Institut National de la  statistique.

Mohamed Kanouté

Mali 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *