Risques et Dangers liés à la Migration Irrégulière : Le Ministère des Maliens de l’Extérieur sensibilise les élus et la société civile en commune I

Informer et Sensibiliser les jeunes qui sont l’avenir de ce pays sur les Risques et Dangers liés à la Migration irrégulière, tel est l’objectif visé par une journée d’échanges autour de la migration irrégulière qui s’est tenue ce vendredi 24 Mai 2019 dans la salle de délibération de la mairie de la commune I du district de Bamako
C’était en présence des responsables du projet, les autorités coutumières, administratives et un parterre de journaliste tous venu pour être témoins de cette rencontre si importante qui touche du doigt une question sensible et d’actualité.
Plusieurs interventions ont marqué cette journée d’échanges et de plaidoyer sur les risques et dangers liés à la migration irrégulière.
En prenant la parole au nom du coordinateur des chefs de quartiers de la commune I, Sory Diallo, chef de quartier de Banconi, s’est réjoui de la présence massive des jeunes à cette rencontre.
« Cette journée d’échanges sur les risques et dangers liés à la migration nous concernent tous car nous sommes des pères et mères de familles. Si tu n’a pas perdu un enfant à cause de la migration irrégulière, ton voisin en na perdu. Donc tu es concerné », a-t-il déclaré en substance
Avant d’ajouter « Qu’aujourd’hui l’Etat doit mettre en place des politiques ou des initiatives pour inciter les jeunes à rester ».
C’est donc une fierté pour moi en tant que conseiller et aussi jeune de présider cette journée d’échanges et de plaidoyer sur une question aussi sensible qui est la migration irrégulière.
Aux dires de Moussa Sey Diallo, conseiller « Renoncer à la migration irrégulière, c’est avant tout sauver son avenir et sa vie, nous sommes dans un pays pauvre et plusieurs facteurs font que les jeunes quittent ici pour tenter leur chance en Europe en traversant le désert et la mer ».
Il n’a pas aussi manqué de demander aux initiateurs de ce projet de multiplier ce genre de rencontres dans tout le pays pour faire une prise conscience au sein de la jeunesse.

Selon le coordinateur national du projet Modibo Tounkara l’initiative dont il est question est un Projet innovateur financé par l’Union Europeen (UE) et mis en œuvre par l’Agence de la Coopération Espagnole pour le développement (AECID) au profit du Mali à travers le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.
Ce projet d’Information et de Sensibilisation sur les Risques Et Dangers de la Migration Irrégulière et la promotion de la libre circulation dans l’Espace CEDEAO est devenu aujourd’hui pour les migrants et les familles de migrant une tribune d’échanges, de plaidoyer et un vecteur de sensibilisation des jeunes qui veulent tenter l’aventure au risque et péril de leur vie.
De 2013 à 2018, nous avons été tous témoins des cris de cœur et de détresse des pères et mères de familles qui ont perdu leurs enfants soit au Sahara, sur le désert ou encore dans la mer et les chiffres du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) en disent long sur l’ampleur de la situation.
Mohamed Kanouté
Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *