Second tour des Législatives: Un duel fratricide à Koulikoro

Sans surprise, les deux forces politiques dans la cité de Meguetan se retrouvent au second tour des élections législatives prévu le 19 avril prochain.

Le deuxième tour des élections législatives dans la circonscription électorale de Koulikoro opposera, ce 19 avril 2020, la liste URD-RPM à celle de l’ASMA-CODEM. Le duo Eli Diarra et Issiaka Sidibé de la liste RPM-URD est arrivée largement en tête au premier tour. Selon les résultats proclamés par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, l’alliance URD-RPM a ratissé large en recueillant 13929 soit 38,06% contre 8200 soit  22,40% pour la liste adverse. Un écart de 5729 entre ces deux listes. Le scrutin a été marqué par un faible taux de mobilisation de  35,73%.

L’alliance RPM-URD s’est imposée par rapport à la liste ASMA-Codem qui se contente de la deuxième place parmi les huit listes en lice à Koulikoro. En tête avec près du double des voix, elle est en passe de s’accaparer des deux fauteuils dans une circonscription à dominance rurale qui est le fief du président de l’Assemblée nationale.

le président de l’assemblée et son colistier Eli Diarra, le très populaire maire de Koulikoro, avaient misé sur le « Takokélé » (victoire dès le premier tour). Mais c’était sans connaitre la stratégie de l’alliance ASMA-Codem qui a initié la campagne de porte en porte pour mobiliser un électorat important en leur faveur. un second tour s’impose entre les deux frères Diarra.   C’est un duel fratricide entre Eli Diarra et Modibo Diarrah, tous deux natifs de Koulikoro. Ce qui est sûr, la campagne du second tour sera rude entre ces deux listes qui sont tous bien implantées dans la cité de Meguetan. Ce n’est pas exclu que lors de la courte campagne du deuxième tour, ces candidats n’hésiteront pas à se lancer des piques justes pour convaincre l’électorat. Par ailleurs, les tractations sont en cours pour avoir le soutien du troisième et du  quatrième du premier tour. Certes, la politique n’est pas de la mathématique mais les voix du troisième et quatrième créeront la grande différence. Cela ne veut par dire que les voix des autres recalés sont à minimiser.

Sidi Moctar Fofana, le faiseur de roi

En liste propre, l’UFD conduite par le plus jeune candidat Sidi Moctar Fofana est arrivé 3ème au premier tour.  Si beaucoup sont surpris par ce score, les observateurs de la scène politique locale connaissent le dégré d’implantation de cette formation. A titre de rappel, son fondateur Maitre feu Demba Diallo, l’enfant de Koulikoro, a laissé un héritage politique dans la main de Siaka Diarra, présentement conseiller technique à la Primature, lui-même un digne fils de  Douba, un village situé à quelques kilomètres de la commune urbaine de Koulikoro.

Celui qui porte l’étendard du parti aux élections législatives est un enfant de la chefferie Somono de Koulikoro qui pèse beaucoup dans l’électorat de la commune urbaine. Le jeune candidat Sidi Moctar Fofana, porte sa Koulikoro natale dans son cœur. Secrétaire général, il fait rayonner l’UFD dans la cité de Meguetan.

Pour preuve, lors du premier tour, il a battu moins de campagne comparativement aux deux grandes alliances. Malgré tout, il a fait un score honorable avec 5878 voix soit 16,06% suivi de l’alliance ADEMA MPM avec 5382 soit 14,71%

La liste qui parviendra à capitaliser les voix des listes UFD et l’ADEMA-MPM sortira victorieuse de ce second tour.

Modibo Lassana Fofana

Koulikoro.info

Laisser un commentaire