SIDA : le Mali face à l’Objectif 2030 

L’Association Humanitaire United for Mali, sous l’égide de l’ONU-SIDA a organisé, le samedi 18 décembre 2021, au Mémorial Modibo Keïta, une journée de sensibilisation des jeunes sur le VIH/SIDA.

Ayant pour thème central : «Objectif 2030 : le SIDA pourrait-il être éliminé du Mali ? » cette journée a noté la présence de M. Ousmane Traoré du haut conseil de lutte contre le Sida, Bakary Konaté coordinateur adjoint de la cellule sectorielle de la lutte contre le Sida au ministère de la santé. On pouvait noter de leurs côtés Mme Haïdara Fatoumata Diarra, présidente du réseau malien des personnes vivantes avec le sida, Dr Odé Kanku, Directeur-Pays de l’ONG Solthis, les membres d’United for Mali conduite par Mme Nafissa Chouaïdou Traoré et un parterre des jeunes mobilisés pour la cause.

A l’entame des échanges et de partage sur le thème, M. Ousmane Traoré a édifié l’assistance sur l’analyse des résultats du dépistage VIH chez les jeunes au Mali qui révèle selon lui, une prévalence VIH de 0,09% chez les jeunes en milieu scolaire contre 1,00% chez les jeunes non scolarisés. Et d’ajouter que chez les jeunes dépistés dans les sites miniers et d’orpaillages, les cimenteries et chez les jeunes exploitants de sable, le dépistage a permis de constater une prévalence VIH de 2,1%, supérieure à celle de la population générale. Ces données selon lui, montrent clairement que le pays n’a pas atteint les objectifs 90-90-90 qui étaient fixés pour 2020.

Il a rappelé également que  pour éliminer le VIH/SIDA d’ici l’horizon 2030, l’ONU-SIDA prône « zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au SIDA ». La nouvelle stratégie mondiale de lutte contre le Sida pour la période 2021-2026 est ainsi intitulée : « Mettre fin aux inégalités. Mettre fin au Sida » a-t-il fait savoir. Il a mis l’accent sur les efforts consentis par l’Etat malien et ses différents partenaires techniques et financiers tels que le Fonds Mondial, l’ONU-SIDA et tant d’autres.

Quant à Mme Haïdara Fatoumata Diarra, elle  a rappelé l’assistance sur l’existence du sida. A ses dires, maintes activités ont été faites pour faciliter les discussions, des plaidoyers et sensibilisation  ajoute-t-elle ont été également faits pour l’accessibilité des soins. Très optimiste sur l’éradication du sida au Mali d’ici 2030, Mme Haïdara a demandé la collaboration de tous pour mettre fin définitivement au sida.

Abondant dans le même sens, Dr Bakary Konaté a indiqué que la lutte contre le Sida est menée sur l’ensemble du territoire national et de souligner que dans cette lutte, le Gouvernement est accompagné par beaucoup de partenaires. Faisant une mention sur l’existence des moyens de prise en charge efficaces, il a sollicité l’implication de tous pour l’élimination du  VIH/Sida au Mali.

Le Directeur Pays de Solthis, Dr Odé Kanku a à son tour mis l’accent sur l’auto-dépistage en estimant que l’auto-dépistage marche bien au Mali avant de rassurer de la mise en place d’une stratégie en la matière.  Selon lui, toute une stratégie a été mise en place.

Mme Nafissa Chouaïdou Traoré a rappelé que leur organisation existe depuis le 22 mai 2020 au Mali avant de rappeler que cette journée s’inscrit dans le cadre du mois de la lutte contre le Sida. En rappelant l’assistance sur le fonctionnement de sa structure, Mme Traoré dira qu’United for Mali a trois domaines d’intervention, à savoir : l’action sociale, l’urgence et le secourisme et l’action internationale décentralisée.

« Le but de cette journée de sensibilisation est d’amener un public qui n’a pas forcement une grande connaissance sur la cause qui est débattue, de l’informer, de la sensibiliser pour qu’elle reparte avec un bagage intellectuel sur ce qui se passe » a –t-elle conclu.

Bourama Camara

Source: Mali24.info

Laisser un commentaire