Sikasso : les hommes de média en conclave sur la migration

Sikasso, la Capitale du Kénédougou  a abrité du 10 au 11 Juin 2021 le  Forum d’Echanges et de Sensibilisation  des journalistes sur la Migration. La cérémonie d’ouverture s’est déroulé à l’hôtel Maicha de Sikasso sous la présidence du Gouverneur de la Sikasso, M. Sinè Dembélé en présence du maire de la commune urbaine de Sikasso, M. Kalifa Sanogo, du représentant de l’UNESCO au Mali, M.SAIP SY, du représentant du ministère des maliens de l’extérieur, M. Boulaye Kéïta et du représentant du Président de la maison de la presse, M. Daouda T. Konaté.

 Initiée par la Maison de la Presse en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’Education la Science et la  Culture (UNESCO), la présente rencontre qui a regroupé une soixantaine de journalistes venus de Bamako et de l’intérieur  vise à renforcer les capacités des  professionnels des medias sur la thématique de la migration.

Durant deux jours les participants se sont familiarisés avec plusieurs thématiques « Les enjeux politiques, économiques, démographiques sécuritaires de la migration » ; « Face aux risques de la migration irrégulière, quelles stratégies et politiques à mettre en place par les acteurs », « Rôles des medias dans la déconstruction des mythes et préjugés sur la migration ».

Pour l’occasion trois communications de taille ont marqué la cérémonie d’ouverture. D’abord  kalifa Sanogo, maire de Sikasso s’est réjoui du  choix porté sur sa ville  pour abriter la rencontre touchant du doigt  à une question qui reste toujours d’actualité. « La question relative à la migration est un sujet  d’actualité et les pays du monde se sont construits sur la base de la migration. » a rappelé l’édile.

Au nom du président de la maison de la presse, M.  Daouda T. Konaté  a salué la présence massive des journalistes  à ce forum d’échange et de sensibilisation des journalistes sur la migration. «  Nous sommes réunis aujourd’hui  à  Sikasso dans le cadre d’un forum dont l’objectif est de renforcer  les capacités des journalistes professionnels en lien avec une thématique qui de nos jours  préoccupe la communauté internationale à savoir la migration », a déclaré Daouda T. Konaté

Selon lui, cette rencontre est une opportunité de découvrir des cas de succès stories de migrants de retour au pays. « Toutes ces thématiques cadrent bien non seulement avec les objectifs liés à la mise en œuvre du Projet de l’UNESCO intitulé « autonomiser  les jeunes en Afrique par les médias et la communication mais aussi les missions assignées au comité de pilotage de la Maison de la Presse ». Il a par ailleurs souligné que  l’une des préoccupations de la presse malienne se résume à la question suivante : Comment relever le défi du contenu ? Il s’agit donc pour les faitières, dit-il, de réfléchir sur les  opportunités de renforcement afin que la qualité des productions et publications des journalistes puissent sous-tendre l’intérêt et le respect du public.

Quand au représentant  du Chef de Bureau de l’UNESCO au Mali  SAIP SY ,  Ce forum s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Autonomiser les Jeunes par les medias et la Communication financé par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement  de la République d’Italie ( MAECI) via l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) à travers le Fondo Africa.

De son coté le gouveneur de la région de Sikasso, M. Sinè Dembélé, a soutenu que le Mali, pays  d’émigration  de nos jours est  devenu un lieu de transit pour les flux migratoires. « La migration est surtout accentuée par des facteurs multiples qui sont d’ordre culturel, économique environnemental. Elle est aussi liée aux conséquences des conflits que connait ces temps-ci  la sous-région », explique-t-il avant d’ajouter que « le cadre  qui réunit aujourd’hui les journalistes permet d’apporter des réponses à cette situation à travers les échanges fructueux »

Mohamed Kanouté

Envoyé spéciale Mali24  à Sikasso

Sikasso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *