Sit-in, hier, contre les coupures d’électricité à Bamako : Reporters Sans Frontières dénonce la brève interpellation de deux journalistes…

Plusieurs personnes, dont des journalistes, ont été interpellées puis relâchées, quelques heures plus tard, lors  d’un sit-in, hier,  jeudi 29 avril 2021 à Bamako, contre les coupures d’électricité. « Nous sommes libres après avoir passé 3 heures dans les locaux du 1er  Arrondissement. On va se préparer pour le jeudi prochain inchallah », a dit Issa Kaba, un manifestant et journaliste arrêté lors de la manifestation. Reporters Sans Frontières a dénoncé cette « brève interpellation des journalistes, Issa Kaba et Malick Konaté, par la police alors qu’ils couvraient une manifestation.» «  En attendant de nouvelles élections, il est essentiel que le régime de la transition préserve la liberté d’informer sans entrave», a affirmé RSF.

Source: Lerepublicainmali

Laisser un commentaire