Situation de détresse de la diaspora malienne : Le CSDM apprécie la visite du ministre Tiébilé Dramé à Alger pour défendre la cause des Maliens en Algérie

Les responsables du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) étaient face à la presse, le samedi 20 juillet 2019, à leur siège à Bamako pour évoquer les activités réalisées par leur organisation depuis sa création en 2015, mais aussi, la recrudescence de l’insécurité des Maliens établis à l’étranger, notamment en Libye, Algérie, Mauritanie, France et Etats-Unis. Sur ce chapitre, les responsables du CSDM ont apprécié la visite du ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé à Alger du 16 au 17 juillet dernier pour défendre la cause des Maliens en Algérie. « Je suis sûr que Tiébilé Dramé ne reviendra pas de l’Algérie sans obtenir non seulement le respect des relations entre les deux pays, mais aussi, alléger les souffrances des Maliens. Depuis qu’il est arrivé en Algérie jusqu’à ce matin, il n’ ya pas eu une autre arrestation », a déclaré le président du CSDM, Mohamed Chérif Haïdara.

Cette conférence de presse était animée par le président du CSDM, Mohamed Chérif Haïdara, en présence des autres responsables du CSDM comme Mme Djénéba Traoré, Mr Singaré et Amadou Ousmane Dicko. Il ressort du document de presse que depuis sa création en septembre 2015, le CSDM a inscrit dans ses priorités le combat pour l’élection des députés des Maliens établis à l’extérieur. Ce combat, indique le document de presse, est mené sans relâche et de façon transversale à l’ensemble de ses activités. « Face à la problématique de l’habitat pour nos compatriotes de la Diaspora, nous avons réussi, avec nos partenaires, à mettre en place une procédure d’accès sécurisée offrant à nos compatriotes de la Diaspora de meilleures qualités de logements. Sur le plan de l’investissement économique, nous sommes Co-initiateurs du plus grand forum économique mondial africain qui a connu sa deuxième édition le 21 juin dernier à Paris », révèle le communiqué de presse du CSDM. Après lecture du document de presse, une projection a été faite sur les différentes activités réalisées par le CSDM en faveur de la diaspora malienne. Au cours de la présente conférence de presse, le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara a mis l’accent sur la recrudescence de l’insécurité des Maliens vivants à l’étranger, notamment en Libye, Algérie, Mauritanie et Etats-Unis. Parlant de la situation de la Libye, il a fait savoir que le président du CSDM de la Libye a été assassiné parce qu’il a refusé de prendre les armes pour combattre. S’agissant de la situation d’arrestation des Maliens vivants en Algérie, il dira que depuis l’interpellation du CSDM le 14 juillet dernier, il y a eu de l’amélioration de la situation. « L’Algérie est importante pour nous, notre accord porte le nom de l’accord d’Alger, nous avons des relations privilégiées avec l’Algérie depuis son indépendance. Il n’y a aucun ministre des Maliens de l’extérieur ou des affaires étrangères qui connait la question mieux que le ministre Tiébilé Dramé. On est très content que Tiébilé Dramé soit ministre des affaires étrangères. C’est un homme qui a une conviction, c’est un homme qui défend l’intérêt des Maliens établis à l’extérieur, il rehaussera l’image du Mali et des Maliens de l’extérieur surtout notre politique extérieure qui en a pris un coup. C’est un ministre à encourager », a souligné le président du CSDM, Chérif Mohamed Haïdara. Selon lui, lors du déplacement du ministre Tiébilé Dramé à Alger, il en a mis l’accent sur la situation de détresse des Maliens vivants en Algérie. «Je suis sûr que Tiébilé Dramé ne reviendra pas de l’Algérie sans obtenir non seulement le respect des relations entre les deux pays, mais aussi, alléger les souffrances des Maliens. Depuis qu’il est arrivé en Algérie jusqu’à ce matin, il n’ ya pas eu une autre arrestation », a précisé Chérif Mohamed Haïdara. En outre, il dira qu’il y a 17 Maliens qui ont été arrêtés en Mauritanie. Et d’ajouter que 116 Africains sont arrêtés aux Etats Unis d’Amérique dont des Maliens. Répondant aux questions des journalistes, le conférencier a souhaité au Mali un seul département (Par exemple, un ministère de l’immigration) qui s’occupe uniquement des Maliens établis à l’extérieur. Par ailleurs, il a souhaité un cadre de concertation entre le CSDM et le Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME). Au cours de cette conférence de presse, le président du CSDM a fait des révélations et a saisi l’occasion pour régler ses comptes avec le président du HCME, Habib Sylla.

Aguibou Sogodogo

Le republicain

2 Replies to “Situation de détresse de la diaspora malienne : Le CSDM apprécie la visite du ministre Tiébilé Dramé à Alger pour défendre la cause des Maliens en Algérie”

  1. Témoignage ! Je m’appelle Mariam, je veux partager avec vous mon histoire.Pour tous vos problèmes, veuillez contacter le grand maître AZE HOUNON CHANGO , il fait du miracle et je vous promets que votre vie va ch@nger en 3 jours,Alors pour tous vos problèmes,son travail est très éfficace et rapide, Voici son Contact Télephone: Whats@pp/Viber : 0022966547777
    Voici son site : https://www.grand-marabout-retour-affectif.fr

Laisser un commentaire