Situation du pays: la CMAS appelle la population à «s’opposer au système» en place

La Coordination  des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’lmam Mahmoud  Dicko (CMAS) a tenu une conférence de presse, ce mardi 19 mai 2020, sur la situation  du pays. Une conférence animée par Issa Kao Djim, le Coordinateur général de la CMAS, en présence de Nouhoum Sarr, représentant du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie.

-Maliweb.net- «La Nation  appartient  à tous  les Maliens,  sans exception», a commencé Issa Kao Djim. Aux dires du Coordinateur général de la CMAS, le constat  général sur la gestion du pays interpelle au-delà du citoyen, des organisations  syndicales,  des mouvements  de jeunes  et  de femmes, des  associations…. Toutes ces formations, selon Issa Kao Djim ont interpellé, réclamé et souvent préconisé des solutions  au Gouvernement. Malheureusement, indique-t-il, «le Peuple n’est pas entendu  et la tension continue  de monter partout dans le pays».

Se positionnant en leader de l’opposition, avec la bénédiction du «très  respecté   l’imam   Mahmoud Dicko», pour reprendre sa formule,  Issa Kao Djim égrène pendant plus de 15 minutes les maux qui rongent, selon lui, la société malienne. L’imam Mahmoud Dicko, informe-t-il, a été interpellé  par  plusieurs segments  de la population victimes d’un système de gouvernance que  la CMAS n’a cessé de dénoncer depuis  quelques années. Aussi, selon le conférencier, la CMAS s’interroge sur les élections à venir dans un système de gouvernance    orchestré par   l’Etat et « exécuté par la Cour Constitutionnelle».

Lire la suite sur maliweb https://www.maliweb.net/societe/situation-du-pays-la-cmas-appelle-la-population-a-sopposer-au-systeme-en-place-2875171.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *