Sommet du G5 Sahel : Les chefs d’Etat entendent autonomiser la force conjointe du G5 Sahel

Les chefs d’Etat du G5 Sahel et le président français se sont réunis, le vendredi dernier, par visio-conférence lors du 5ème sommet extraordinaire, pour évaluer la situation sécuritaire au Sahel afin de mieux combattre le terrorisme. Plusieurs décisions ont été prises.

Face à la persistance de la menace terroriste dans le Sahel, les chefs d’État ont exprimé leur préoccupation et appellent à la poursuite de l’effort commun et une action collective en vue de la contrer.

« Ils ont réaffirmé leur pleine mobilisation dans le cadre de ce combat collectif à travers les négociations actives et participatives avec les partenaires de la Coalition Internationale pour le Sahel à mettre à la disposition de la Force conjointe des capacités indispensables aux missions de la Force et dont les pays du G5 Sahel ne disposent pas », souligne le communiqué final.

Les chefs d’Etat ont exprimé leur volonté d’autonomiser la Force conjointe du G5 Sahel sous une seule responsabilité opérationnelle, financière et logistique lui permettant de disposer : des renseignements stratégiques et tactiques d’origine satellitaire, technique et en imagerie ; des moyens de frappes ciblées et guidées ; des moyens de transports aériens et logistiques, une chaîne de santé opérationnelle et des infrastructures pour le casernement des unités déployées dans les divers pays.

Ils ont appelé à mettre en place un droit de tirage sur le compte fiduciaire de la force en faveur du Commandant de la Force Conjointe du G5 Sahel qui en rendra compte mensuellement au Secrétariat Exécutif du G5 Sahel.

Le communiqué mentionne aussi la mise en place du Centre de Fusion du Renseignement à Niamey et à sa prise en charge par le Secrétariat Exécutif.

Les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont insisté sur la nécessité de renforcer la Force conjointe autour du Bassin du Lac-Tchad face à la persistance de la menace Djihadiste.

M.K.D

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *