Textes fondamentaux de la République : Les femmes leaders peaufinent leur stratégie de lobbying en faveur de la gente féminine

Présidé par Mme Tounkara Sophie Souko représentante de  Mme la ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, la cité des enfants a servi de cadre ce mardi 23 Novembre 2021 pour la tenue de l’atelier de restitution  des résultats des ateliers d’informations autour des textes fondamentaux qui régissent la vie politique du pays tenu en Mars -Avril 2021 avec les femmes leaders.

Elles sont au total plus d’une cinquantaine de femmes venues des six communes du district de Bamako qui prennent part à cet atelier de restitution d’une journée sur les textes fondamentaux de la République a savoir la charte de la transition, la loi électorale ,la charte des partis politiques, et le plan d’action gouvernemental.

 Initié par le consortium des organisations féminines en partenariat avec le ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, avec le soutien technique et financier de  l’ONU FEMME, la présente journée d’échange autour des textes fondamentaux qui régissent la vie politique de la nation vise un double objectifs : Partager avec les femmes le contenu des textes fondamentaux qui régissent la vie politique du pays d’une part et d’autre part  élaborer des arguments de plaidoyer pour une meilleure prise en compte des femmes et filles à travers les textes de loi qui régissent la vie publique du pays.

En souhaitant la bienvenue aux invités  Bessotié Sogoba  s’est réjoui du choix porté sur la commune pour abriter une telle rencontre si importante pour la vie de la nation.

« La cérémonie de ce jour revêt une importance capitale car elle symbolise, non seulement, la concrétisation du combat titanesque que mènent les femmes du Mali pour  leur pleine  implication dans tous les actes de la vie politique », a-t-il martelé.

Selon la présidente  du consortium des  organisations féminines Mme  Afoussatou Thiero, la présente rencontre est la suite logique des ateliers tenu à Bamako en début d’année au tour des textes fondamentaux de la république dont la charte de la transition, la loi électorale la charte des partis politiques, la loi organique etc.

Elle a par ailleurs souligné qu’il s’agit à travers cette rencontre de recueillir les préoccupations de l’ensemble  des femmes, pour une meilleure implication dans la vie politique.

En présidant l’ouverture de cet atelier de restitution  Mme Toukara Sophie Souko a salué la forte mobilisation des femmes pour cette noble qui participe au développement du pays.

 « La transition est une opportunité que les femmes doivent saisir pour bien s’outiller sur la citoyenneté responsable autour d’une vision commune de changement et de réforme afin de proposer des solutions visant à contribuer ,à restaurer les principes républicains et démocratiques », a-t-elle déclaré.

Elle a par ailleurs demandé aux femmes de s’impliquer d’avantage dans la vie politique du pays pour corriger les insuffisances pour la prise en compte de l’équité homme / femmes.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire