Tombouctou: Histoire d’un homme oublié : Adib Bachou

Feu d’Adib Bachour a été directeur de l’école medersa de Tombouctou, il faut dire qu’Adib a beaucoup marqué notre enfance.

Son père est libano- syrien mais sa mère est de Tombouctou. Nos aînés ont gardé celui l’image d’un homme bon, ferme et taquin. “Je vous ai fait faire des pantalons longs, le café, c’est permis à l’école ? Le lait c’est permis à l’école. Pourtant je vous le fait”
Nous autres avons retenu : “gouna idjé kayna wo ka go nongo,  nda moi dyo go thiraye ma si mandi va ay doo, nda a koraye ma kar ga har a boune, ma kata ga yéné har yé wii ga” et autres “fatouma porte garan boubou, fatouma parti ila yoobou, fatouma mes filles mouru ”
Un jeu de notre enfance porte le nom de Adib, ADIB TAMPON.
C’est la bonne gestion d’Adib qui va faire évoluer la medersa vers le lycee. Nous avons toujours souhaité que le lycée franco -arabe porte son nom et que le nom de Mahamane Alassane soit porté sur l’aéroport. Je rapporte ici encore  une fois un témoignage du professeur Talina Haïdara donné en commentaire d’une publication concernant Adib Bachour :
“Adib Bachour est Tombouctien car sa mère est de Tombouctou.Il a aimé Tombouctou et a beaucoup apporté quand Nekli fut rappelé après l’indépendance de l’Algérie.
A propos de la 1ère grève du lycée il a dit à Mahamane Alassane qui a organisé une rencontre avec les élèves au lycée : Mr le Président je leur ai fait du fokhoy, du widjila, des pantalons et des pantalons longs”.

Ce que nous devons retenir de Bachour c’est Tombouctou qu’il a porté dans son coeur tout au long  de sa vie prospère et de sa vie de galère. C’est un homme bon, généreux, méthodique et fin organisatrice.

PROFESSEUR TALINA HAÏDARA

Source: Le 26 Mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *