COMMUNIQUE DE PRESSE


La Directrice exécutive adjointe de l’UNICEF lance un appel pour investir dans l’éducation et la protection des enfants au Mali

Bamako, le 21 août 2019 :Au terme d’une visite de 4 jours au Mali, la Directrice exécutive adjointe de l’UNICEF, Madame Charlotte Petri Gornitzka, a lancé un appel pour plus d’investissements dans l’enfance, particulièrement dans l’éducation et la protection des enfants les plus vulnérables et ceux affectées par la crise.

Mme Petri Gornitzka, accompagnée par Muzoon Almellehan, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, a visité plusieurs sites de mise en œuvre du programme de coopération entre le Gouvernement du Mali et l’UNICEF et ses partenaires à Mopti et à Bamako, tels que des espaces temporaires d’apprentissages, des espaces amis des enfants et des programmes radio menés par les enfants et jeunes.

Avec 920 écoles fermées dans le centre et le nord du pays à cause de l’insécurité, Mme Gornitzka a particulièrement souligné la nécessité d’investir dans l’éducation de qualité dans un espace protecteur pour chaque enfant.« Pour les enfants en situation d’urgence, l’éducation sauve des vies. L’éducation donne aux enfants une stabilité et un cadre pour les aider à faire face au traumatisme qu’ils ont vécu. L’éducation joue également un rôle critique dans la protection des enfants contre les violations graves, les mauvais traitements et l’exploitation sexuelle» a-t-elle dit.

Au cours de leur visite à Mopti, Madame Charlotte Petri Gornitzka et Madame Muzoon Almellehan se sont aussi entretenues avec des femmes, des enfants et jeunes. Madame Almellehan, activiste syrienne pour les droits des enfants, s’est dit particulièrement impressionnée par le potentiel des enfants journalistes et jeunes acteurs de la paix qu’elle a rencontrés. Elle a rappelé que « les garçons et les filles présentent une grande force de changement positif pour le Mali. Ils doiventpouvoir grandir dans un environnement qui les protègent et les aident à s’épanouir et à réaliser leurs rêves. »

Pour sa part, Madame Charlotte Petri Gornitzka a rappelé le rôle clé joué par les enfants et les jeunes dans la construction d’une paix durable au Mali. « La paix et le développement socio-économique au Mali commencent par investir dans les enfants et les adolescents, et en particulier les filles. Ce sont eux les bâtisseurs de l’avenir de ce beau pays » a-t-elle conclu.

Il est estimé que 377.000 enfants ont actuellement besoin d’une assistance enmatière de protection au Mali, alors que plusd’un enfant sur trois est en dehors du système scolaire.  L’UNICEF collabore avec le Gouvernement du Mali,le Système des Nations Unies, et la société civileafin de fournir des services de protection et d’éducation aux enfants le plus dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *