Projet de nouvelle Constitution : des organisations féminines à l’écoute du projet JDH/JRH

Le Projet de nouvelle Constitution sera soumis à l’approbation du peuple le 18 Juin2023  

En prélude à cet événement  historique et important pour notre pays, certains partis politiques et des organisations  de la société civile s’activent  sur le terrain pour convaincre la population à voter « oui ».

C’est  dans ce cadre que    le Projet JDH/JHR, a organisé  ce samedi 27 Mai 2023 à la Maison de la Presse une rencontre dite : « Table Ronde  d’Information à l’Intention des Organisations Féminines de la Société Civile sur le projet de  nouvelle constitution de la République du Mali ».

C’était sous la présidencedu  Conseiller Administratif et Juridique du Gouverneur du district de Bamako, M. Mango Konaté  qui avait à ses cotés, le responsable des Projets JDH au Mali, M. Moro Siaka Diallo et  la conférencière  Me Kadidia Sangaré  du Conseil National de la Transition CNT.

 Cette table ronde qui a  regroupée plusieurs représentantes des organisations féminines de la société civile, s’inscrit dans le cadre du  Projet « Amplifier la voix des femmes à travers les médias en contexte de transition et réforme au Mali »  qui vise à promouvoir et accroître l’inclusion, la participation et le leadership des femmes dans les réformes en cours de la Transition.

 A en croire, le responsable des Projets JDH au Mali, M. Moro Siaka Diallo cette  table ronde est une initiative de JDH soutenue par NED afin de contribuer à surmonter les barrières liées à l’information qui, très souvent, ne favorisent pas l’inclusion, la participation et le leadership des femmes sur des questions d’intérêt général dans notre pays.

 «  Cette  Table Ronde d’Information sur le contenu du Projet de nouvelle Constitution vise à  améliorer la compréhension des femmes sur les  textes fondamentaux de la nouvelle constitution, ses propositions sur les droits humains ; les droits des femmes en plus des articles relatifs à la lutte contre les discriminations, les violences et la gouvernance inclusive » A –t-il –ajouté.

.    

Dans son exposé  la conférencière, Me Kadidia Sangaré du Conseil National de Transition  CNT a soulignée que dans cette nouvelle constitution les droits de la femme sont garantis car il ya des nouvelles dispositions favorables à la promotion des droits de la femme.

.  

En présidant l’ouverture de cette table ronde  le Conseiller Administratif et juridique du Gouverneur du district de Bamako, M. Mango Konaté, a  remercié les initiateurs  de cette rencontre qui  selon lui, renforce les efforts et les différentes actions  de vulgarisations engagés par les plus hautes  autorités du pays, pour un Oui  massif  des populations au vole référendaire prévu pour le 18 Juin prochain.

A noter qu’a la fin de cette table ronde  plusieurs recommandations ont été formulées par les participantes pour un vote massif de toutes les femmes.

 Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *