Burkina : L’Etat table sur la mobilisation d’un fonds de 100.000.000.000 FCFA pour financer la guerre contre le terrorisme

Après le refus catégorique des syndicats des travailleurs, du prélèvement de 1% sur les salaires de tous les travailleurs, du secteur public et privé, le gouvernement a ainsi décidé que ce prélèvement sera dorénavant volontaire.

Le gouvernement a annoncé, Mercredi 11 Janvier 2023, la création du fonds de soutien patriotique ou fonds de Soutien au Volontaires pour la Défense de la patrie, a rapporté son porte-parole, Jean Emanuel OUEDRAGO, à l’issue du conseil des ministres.

« Pour donner l’exemple, les membres du gouvernement ont décidé à l’unanimité de céder chacun 5% de son salaire mensuel comme contribution à ce fonds », a déclaré, Jean Emanuel OUEDRAGO.

« La transition a affirmé de façon claire la volonté de pouvoir mener cette guerre, de façon souveraine. Il faut que les Burkinabés eux même soient les acteurs de la reconquête de notre territoire et de la refondation de notre pays », a-t-il déclaré.

Selon le Ministre de l’économie et des finances, Aboubacar NAKANAKO, la seconde alternative pour l’accumulation dudit fonds est relative aux taxes sur la consommation des boissons, du tabac et une contribution sur la consommation en matière de télécommunication et sur les jeux de hasard.

« Des fiches seront disponibles en lignes comme de façon physique pour que les fonctionnaires qui veulent apporter leur contribution puissent le faire en fonction des taux qu’ils vont eux même décidé », ajoute-t-il.

« Ce fonds contribuera à financer la prise en charge des supplétifs de l’armée, recrutés pour soutenir la lutte contre les groupes armés et financera également pour l’achat des équipements militaires, des moyens roulants armes », à l’en croire, Aboubacar NAKANAKAO.

A noter qu’après le lancement par les autorités militaires, en Octobre pour le recrutement de 50.000 volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), plus de 90 000 personnes ont fait acte de candidature pour défendre la patrie.

O. Fofana

Source : mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.