Cérémonie d’hommages aux deux douaniers tués à Koutiala : Reposez en paix, Nouhoun Sangaré et Bachar Ag Ibrahim !

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a présidé, le mardi 14 juin 2022, dans la cour de la Direction Générale des Douanes, la cérémonie d’hommage aux agents des douanes tués le samedi 11 juin 2022 lors l’attaque terroriste du PK11 de Koutiala.

En service à la Brigade commerciale principale des Douanes de Koutiala, les contrôleurs des douanes Nouhoun Sangaré et Bachar Ag Ibrahim, lâchement abattus par des terroristes au poste de contrôle PK11 de Koutiala le samedi 11 juin 2022, ont reçu les hommages de la nation dans la cour de la Direction Générale des Douanes. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en présence des familles et collègues des défunts, du président du Conseil Économique social et culturel, Yacouba Katilé, du préfet de Koutiala, du directeur général de la Police nationale,  Contrôleur général Souleymane Traoré et plusieurs représentants des Forces de Défenses et de Sécurité. Ils  se sont tous inclinés devant les dépouilles des deux agents, morts au service de l’Etat. 

Après la marche funèbre des camarades de promotion, la lecture de l’oraison funèbre par le Directeur des Ressources Humaines des Finances et du Matériel des Douanes et l’intervention du capitaine Moriba Doumbia du Service social des Armées, ce fut la prière sur les dépouilles des défunts   conduite par l’imam Doucouré. Le ministre est ensuite allé à la rencontre des familles des défunts pour présenter les condoléances des plus hautes autorités et les siennes. «En ces douloureuses circonstances, nous prions le tout-puissant pour le repos éternel de vos âmes martyrs. Puisses Allah vous accueillir dans son Paradis et nous donner la foi et la force nécessaire pour supporter cette épreuve ! La Patrie vous est éternellement reconnaissante. Reposez en Paix !» a écrit le ministre de l’Économie et des Finances dans le livre des condoléances ouvert en la circonstance.  Très ému, le Directeur Général des Douanes, Inspecteur Général Amadou Konaté a rendu hommage à ses collègues disparus en ces termes dans le livre des condoléances: «C’est avec des sentiments d’émotion, de colère et d’espoir que je m’incline devant la mémoire de nos illustres disparus, morts à la tâche pour la patrie, les armes à la main. Émotion au regard du vide que laisseront ces disparus pour l’administration des douanes, les veuves et les orphelins. Colère liée à l’action barbare de ces bandits, d’ignorants qui ne laissent derrière eux que de la désolation et de l’obscurantisme. Espoir, car nous, qui sommes restés, sommes prêts à porter haut le flambeau, de relever les défis». Conformément à la volonté de leurs familles respectives, les corps des défunts leur ont été remis à la fin de la cérémonie.

 Reposez en paix, Nouhoun Sangaré et Bachar Ag Ibrahim !                    

CCMEF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.