CHAN 2023 : le Mali et l’Angola se neutralisent(3-3)

Au compte de la première journée du groupe D, les Aigles A’ du Mali et les Palancas Negras d’Angola ont livré un duel fratricide pour l’obtention de la tête du peloton qui s’est soldé par un score de parité, 3 buts par tout, à l’issu des temps réglementaire du jeu.

Les Aigles du Mali, vice-champion d’Afrique en titre ont été piqué dans leur orgueil dès l’entame du jeu.

Pour se mettre à l’abri de toute éventualité regrettable en face d’une équipe malienne crainte pour sa technicité et sa vivacité, les PALANCAS NEGRAS du technicien Angolais, Pedro GONCALES, se jettent dans la bataille sans réserve, en dominant les maliens dans tous les compartiments du jeu.

Les Aigles très méconnaissables devant l’assaut physico-technique et la volonté des PALANGAS NEGRAS pour tuer le match dès les premières minutes, finissent par chavirer, en prenant un premier but à la 12 ème minute du jeu.

Les protégés de Nouhoum DIANE égalisent à la 23 mn du jeu par l’entremise de Hamidou SINAYO, à la suite d’un corner. Cette joie ne fut que de courte durée car les Angolais creusent l’écart 3 mn après, 26 mns de jeu, ils vont scorer le 2 ème but, ce qui nous conduit à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les poulains de Pedro GONCALES, requinqués à bloc, recommence la 2 ème mi-temps avec la même dynamique, en pressant très haut les Aigles dans leur dernier retranchement.

Les Aigles complètement submergés vont essayer de forcer le coup en attaquant plus haut les Angolais, chose qu’ils vont payer chère car les PALANGAS NEGRAS enfoncent le clou, en marquant le 3 ème but, à la 71mn de jeu, par Gilberto, dossard n°7.

Le coach malien qui n’avait plus le choix car dominé dans tous les compartiments du jeu, va faire son vatout, en procédant simultanément 4 changements qui sera suivi à quelques milites par un 5 ème.

Ces changements porteront leurs fruits car les protégés de DIANE parviendront à mettre le pied sur le ballon, ce qui leur permettra de réduire l’écart par Yoro DIAKITE à la 78 mn et 5 mn après, Ousmane COULIBALY, alias KALABA met la pendule à l’heure à la 83 en égalisant.

Après le but égalisateur, les équipes se projettent toujours en avant mais avec un léger avantage des Maliens, revenus de très loin.

Malgré des tentatives de part et d’autre le score reste inchangé, 3 buts partout.

O. Fofana

Source : mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.