Mali : Des producteurs de coton exigent le respect de la voix des urnes !

La coalition nationale des producteurs de coton regroupant les filiales de Sikasso, Koutiala, Fana et Kita semble sur son pied de guerre. Rien qu’à cause de l’ingérence de certains responsables en charge du monde rural dans l’élection du bureau de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali tenue le 5 octobre dernier. L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse. Tout est parti processus de renouvellement des organes et instances du réseau coopératif des producteurs de coton du Mali. Malheureusement, dit-on, le bureau mis en place aux différents niveaux conformément aux chronogrammes et termes de référence élaborés par le bureau sortant a fait l’objet de rejet par une partie des producteurs qui ne s’y reconnaissaient pas. Selon la coalition, il a fallu l’implication des autorités qui ont désigné un mandateur judiciaire pour organiser des élections inclusives transparentes au niveau de toute la zone cotonnière. Malgré les tentatives, ajoute-t-on, les élections se sont bien déroulées le mercredi 5 octobre à l’aide d’un chronogramme détaillé et respecté. Aux dires de la coalition, les résultats obtenus ont respectivement donné pour président et vice-président M. Yacouba KONE et M. Tiasse COULIBALY. Quant au poste Secrétaire General, il est revenu à Djibril CISSE, suivi de Siaka CISSE comme adjoint. Et enfin celui de trésorier général devrait être assuré par Soumaila CAMARA. Surprise !Si l’espoir renaissait suite à ces résultats, les responsables de la coalition ont déploré l’ingérence de certains responsables en charge du monde rurale qui aurait tout chamboulé. « Aux environs de 17 heures 30, le Directeur national de la Protection Sociale et de l’Economie solidaire monsieur Mamadou Bassirou TRAORE pour nous informer qu’il a été mandaté par son cabinet de nous libérer et qu’on sera informer de la suite du dossier. Cela a été fait en présence de tous les délégués et de la commission de supervision », témoignent-ils. Et soutiennent avoir trouvé le conseiller Spécial du PDG de la CMDT au sortir de la salle. « M. Siaka COULIBALY le conseiller spécial du PDG de la CMDT a déclaré devant tout le monde que personne ne siègera dans le bureau de la confédération si ce n’est pas les producteurs de coton de leur camp. C’est-à-dire ceux choisis par le PDG de la CMDT et son clan », révèlent-ils. Face à cette situation, la coalition demande le maintenir du bureau élu et le respect le choix en ce qui concerne la représentativité des producteurs de coton. « Nous sommes opposés à tout agissement de nature à vouloir imposer des producteurs contre la volonté majoritairement exprimée dans les urnes au niveau de la filière coton », ont conclu les responsables.Massassi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.