Période de vacances des chefs d’Etat : Assimi s’offrira-t-il des vacances?

mali24

Pendant que plusieurs chefs d’Etat ont décidé de partir en vacances en septembre prochain, le président de la transition, Assimi Goita a décidé autrement ce qu’il fera de ses vacances. 

C’est en principe en début septembre que seront ouvertes les vacances d’été 2022 de la plupart des chefs d’Etat africains.

Au Mali, beaucoup estiment que le chef de l’Etat, même militaire, au regard des lourdes charges supportées pendant près de deux ans et sans repos, mérite amplement un congé, ne serait ce que pour quelques jours. « La tâche d’un chef d’Etat n’est pas choses aisée. Donc, il serait bien pour Assimi de partir en vacances pour une semaine, histoire de vider sa tête », affirment plusieurs soutiens de la transition. Leur vœu est plus motivé sur le fait que l’ancien Premier ministre, Choguel Maiga a été hospitalisé parce qu’il a trop dépensé en énergie en 14 mois de gestion du gouvernement sans repos.

Malheureusement, les vœux des soutiens du président Assimi ne seront pas exaucés. Le chef de l’Etat ne sera pas en vacances. Comme l’huile sur le feu, le colonel Goita suit de très près les dossiers du pays. « Les charges font qu’il ne pense même pas à aller en vacances. Il n’a qu’un petit moment pour fermer l’œil », nous confie une source proche de la présidence. « Avec tous ce que nous endurons, le président n’a vraiment pas le temps de « souffler », a dit notre source.

Cette dernière ajoute que le président de la transition a trop d’urgences à gérer. Parmi ces urgences, il a cité la question sécuritaire, la vie chère, l’organisation des élections générales. « Quand on a affaire à ses genres de priorités, impossible pour un chef d’Etat de s’absenter », poursuit notre interlocuteur.

Outre Assimi, aucun membre du gouvernement n’est parti en congé officiel. « Il y a trop de dossiers en instance sur la table des ministres », laisse entendre un membre du cabinet du ministère de l’Agriculture. « Si nous étions dans la normalité, c’est sûr que beaucoup de ministres allaient partir loin du pays. La situation fait qu’ils sont obligés de se consacrer aux affaires du pays », conclu notre interlocuteur.

Pendant ce temps, plusieurs chefs d’Etat prévoient de faire un break. D’après Confidentiel Afrique, Mamady Doumbia de la Guinée a décidé de rester en Guinée. Selon des confrères guinéens, l’homme fort de ConaKry en lieu et place de lieux luxueux, ira rendre visite à ses parents à Macenta (région forestière guinéenne).

Selon Confidence Afrique, le président nigérien, Mohamed Bazoum, va poser ses valises à Tesker, son village natal, dans la région de Zinder pour y passer ses vacances estivales.

Le Roi Mohammed VI, poursuit le journal, compte passer une nouvelle fois ses vacances dans la paisible cité de Fès.

Pour le chef d’Etat gabonais, Ali Bongo, il est prévu un voyage à Lausanne (Suisse) pour deux semaines avant de rentrer à Libreville pour terminer son congé.

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara n’ira pas hors du pays. « Il va se retirer dans sa résidence des Mougins le 15 septembre 2022 ».

Pour sa part, Denis Sassou Nguesso, l’homme fort de Brazzaville, va passer ses vacances dans son village natal et mythique d’Oyo. A Oyo, Sassou reçoit avec ses amis d’enfance et les dignitaires de sa communauté.

Pour le chef de l’Etat camerounais Paul Biya, il est prévu une visite d’une semaine sur le Lac Léman, une station balnéaire helvétique (Suisse). C’est à partir du 6 septembre que Biya et son épouse y séjourneront.

Et enfin, le Président sénégalais, Macky Sall, pourrait passer une dizaine de jours dans sa résidence de Popenguine (située à 70 km au sud de Dakar, sur la Petite-Côte).

Le moins que l’on puisse dire, après plus d’une année de travail  accentuer par des pressions de tous genres, un repos est nécessaire pour les chefs d’Etat.

Mohamed Keita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.