Descente policière à Bamako : 178 personnes interpellées dont 49 femmes et 63 engins saisis 

Lute contre le banditisme et la criminalité galopante à Bamako   le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Soulaïmane Traoré et ses hommes sur le terrain pour traquer les bandits qui coupent le sommeil aux paisibles citoyens.

 Dans le cadre de l’opération dénommée coup de pied dans la fourmilière, une descente de police sur le terrain a été simultanément menée, ce samedi 07 janvier 2023, par trois (03) Commissariats de police du district de Bamako.

 Il s’agit notamment des commissariats du centre commercial, de Sogoniko, et de Sotuba. 

Au cours de cette opération menée avec courage et professionnalisme cent soixante-dix-huit (178) personnes ont été interpellées, dont quarante-neuf (49) femmes et soixante-trois (63) engins, dont trois (03) à quatre roues saisis.

, initiée, sous le leadership du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile se poursuit énergiquement et détermination afin de débarrasser la capitale du Mali et ses alentours des nids criminogènes. 

Selon le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Soulaïmane Traoré cette opération dénommée coup de pied dans la fourmilière vise à protéger les personnes et leurs biens conformément aux orientations du ministre de la sécurité et de la protection civile le général Daoud Aly Mouhammedine.

Il a par ailleurs salué le Directeur Régional de la Police Nationale du district de Bamako, le contrôleur général, Seydou DIARRA pour ses efforts inlassables qui, conformément à vison des plus hautes autorités du pays supervise toutes ces opérations de descente de police sur le terrain pour protéger les personnes et leurs biens.

Du coté de la population, cette opération est diversement saluée à sa juste valeur.

Pour certaines personnes elle permet de mettre la main sur des bandits qui perturbent la quiétude des paisibles citoyens et de retrouver des engins volés, pour d’autres cette opération des policiers sur le terrain doit être continuelle, car les bandits changent de stratégies tous les jours et adoptent une nouvelle méthode pour voler voire même tuer des paisibles citoyens.  

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.