Fédération Malienne de Cyclisme : Vers un congrès extraordinaire

Du rififi au sien de la Fédération Malienne de Cyclisme, dans une correspondance en date de ce  samedi 12 novembre 2022, adressée aux  différents présidents des ligues régionales de cyclisme et du district de Bamako,  le regroupement dit : Collectif des Ligues Régionales de cyclisme et du district de Bamako  présidé  par le président de la ligue de Koulikoro Sekou Ballo , appel à un congres extraordinaire prévu  pour  ce dimanche 27 novembre 2022.

 Congres du renouveau de la Fédération Malienne de Cyclisme pour certains, congres de tous les dangers pour d’autres à quelques jours de ce congrès extraordinaire, la tension monte au sein de la Fédération et cela malgré les tentatives de réconciliation des deux camps de la part de certains responsables du sport.

 Aujourd’hui Sekou Ballo et les autres membres du collectif exigent, la dissolution du bureau de la Fédération Malienne de Cyclisme dirigé par Sidy Bagayoko et la mise en place  un nouveau bureau pour le bonheur du cyclisme.

 Selon les termes de la correspondance, cette assemblée extraordinaire fait suite à une pétition signée par les 3 ligues sur 5 déposée à la DNSEP, le 31 octobre 2022, suivi de celle de Ségou. 

 Aux dires du coordinateur du collectif dit : Collectif des Ligues Régionales de Cyclisme et du district de BamakoSekou Ballo  à peine un mois après la mise en place  du  tout nouveau bureau, le président Sidy Bagayoko a changé, il a prit le bureau en otage, avec la mise en place des commissions sans échanger avec les autres membres du bureau.

 « Toutes les activités de la Fédération sont menées par des tierces personnes membres de sa famille et connaissances qui ne sont pas membres du bureau. Et malgré les mises en garde des membres de la ligue, il continu de persévérer. Il y a une gestion opaque des fonds de la Fédération, il est le seul décideur sans consulter les autres » a-t-il- déclaré

 Avant d’ajouter qu’Il prend des décisions unilatérales sans consulter les autres, il ya aussi une gestion en solo des ressources de la fédération. Il a refusé toutes les demandes d’audiences pour échanger avec lui sur la question. Et à la date d’aujourd’hui  4 ligues sur 5 sont partants pour le congres extraordinaire  avec comme seul objectif la dissolution du bureau  actuel de la federation, la mise en place d’un nouveau bureau avec des gens qui ont pour ambition de  développer le cyclisme  et chercher des partenaires.

Affaire à suivre 

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.