Production du riz : Les experts du projet RICOWAS en conclave à Bamako

En Afrique de l’Ouest, le riz constitue une denrée de base et occupe une place prépondérante dans la sécurité alimentaire régionale, des populations rurales et urbaines. Cependant cette production en grande partie du riz faite par des exploitants agricoles fait aujourd’hui face aux impacts négatifs du changement climatique.
Pour parer à cette situation, les experts maliens et ceux de la sous régions intervenant dans la production du riz, sont en conclave ce mercredi 18 janvier 2023 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako.
Cette rencontre dite : Atelier Régional de lancement du projet Mise à l’Echelle d’une Riziculture Résiliente au Climat en Afrique de l’Ouest –RICOWAS, qui regroupe les experts maliens ,ceux de la sous région des représentants de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) ,du CORAF/CEDEAO ,des coordonnateurs nationaux des unités de mise en œuvre des activités de RICOWAS dans les 13 pays de la CEDEAO et les représentants des Organisations Paysannes, des ONG et du Secteur Privé évoluant dans le développement des activités rizicoles est placé sous la présidence du Ministre du Développement Rural Modibo Koné.
D’un montant de 14 millions de dollars et d’une durée de 4ans le projet Mise à l’Echelle d’une Riziculture Résiliente au Climat en Afrique de l’Ouest –RICOWAS, est financé par le Fonds d’Adaptation (FA) et mis en œuvre par l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) en collaboration avec le Centre Régional de Spécialisation sur le Riz, hébergé par l’Institut d’Economie Rurale du Mali (CRS-Riz/IER), le Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF)
Objectif : Aider les agriculteurs notamment les femmes à mettre en œuvre et à développer la production de riz résistant au climat (CRRP) et à participer à d’autres activités économiques de la chaîne de valeur du riz.
En souhaitant la bienvenue aux participants à cet atelier régional le directeur général de l’IER Dr Modibo Sylla a salué cette initiative qui selon lui est une opportunité de partage de connaissances et d’expériences pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire en Afrique tout en consolidant les acquis du centre régional de spécialisation du riz.
Au nom du Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricole CORAF et de la CEDEAO Dr LAMIAN s’est réjoui de ce projet qui vient consolidé l’offensif riz de la CEDEAO dans les 13 pays membre et facilite le déploiement d’une technologie pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

En présidant l’ouverture de cet atelier régional de lancement du projet RICOWAS le ministre du développement rural Modibo Koné a salué cette initiative qui selon lui vise a améliorer la résilience au changement climatique et à accroitre la productivité des systèmes rizicoles.
« En Afrique de l’Ouest, le riz constitue aujourd’hui une denrée de base pour l’alimentation et occupe une place prépondérante dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle régionale des populations rurales et notamment citadines.
La production du riz est en grande partie assurée par des petits exploitants agricoles, dont les revenus demeurent très faibles, les conduisant à une production de subsistance ».a-t-il souligné.
Avant d’ajouter que « L’autosuffisance alimentaire reste au centre de la politique agricole au Mali, particulièrement la production de riz en quantité suffisante.
Pour la couverture des besoins nationaux, le Gouvernement déploie d’énormes efforts financiers en subventionnant à l’importation de riz mais qui arrive malgré tout au marché à des prix très élevés »
Mohamed kanouté
Source : Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.