Echec des Négociations : Les magistrats en grève de 5 jours à partir de ce mardi 29 novembre 2022

C’est la quintessence du communiqué conjoint SAM –SYLIMA en date du 28 novembre 2022. D’après le communiqué conjoint la proposition des syndicats SAM-SYLIMA de régler d’abord dans la loi  2002-054 du 16  décembre 2022 portant statut de la magistrature qui définit la qualité même du magistrat a été rejetée d’un revers de la main, car à l’exception de la section des comptes, pour être membre de la cour suprême. Il faut être d’abord et avent tout magistrat. 

Pour justifier ce rejet la partie gouvernementale lance à la figure des syndicats de la magistrature sa volonté indiscutable d’adopter cette loi avant la fin de l’année aux fins de pouvoir garder  des magistrats jugés indispensables pour  l’existence de la  magistrature malienne. Constatant l’intransigeance de la partie gouvernementale, les syndicats se sont finalement résolus à constater avec regret l’échec des négociations. 

En conséquence le SAM –et SYLIMA appellent leurs preux militants à observer un arrêt de travail de 05 jours allant du 29 novembre au 5 décembre 2022 sur toute l’étendue du territoire national, reconductible au besoin. Les deux syndicats appellent en outre au boycott de toutes les activités organisées par la cour suprême y compris la rentrée judiciaire 2022-2023 projetée.

Enfin, ils rappellent avec gravité que l’entreprise néfaste ourdie contre  le corps doit être combattues sans  répits  possible.

 Mohamed Kanouté  

Source : Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.